Tokyo
2020
Tokyo
2020
USA
AUS
FRA
SLO
SF 23
SF 24
L SF 23
L SF 24
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

WNBA : Sue Bird, porte-drapeau des États-Unis à Tokyo

Jeux Olympiques – La légende des Seattle Storm n’est que le deuxième athlète américain (masculin ou féminin) issu du monde du basket à obtenir cet honneur.

Après Patty Mills pour l’Australie et Rui Hachimura pour le Japon, un autre basketteur évoluant outre-Atlantique, en l’occurrence une basketteuse, a été désigné porte-drapeau de sa délégation aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Et cette joueuse n’est autre que Sue Bird qui, à 40 ans et pour les cinquièmes Olympiades de sa carrière, deviendra le deuxième basketteur américain (masculin ou féminin) à porter le drapeau de son pays aux J.O.

La quadruple médaillée d’or olympique (2004, 2008, 2012 et 2016) succède ainsi à Dawn Staley (2004, à Athènes), qui est depuis 2017 sa sélectionneuse chez Team USA.

Sue Bird, championne WNBA à quatre reprises et qui n’a défendu les couleurs que des Seattle Storm aux États-Unis, où elle évolue depuis 2002, sera accompagnée par Eddy Alvarez. À 31 ans, le joueur de baseball a effectivement été choisi comme autre porte-drapeau de la délégation américaine au Japon. Ex-patineur de vitesse, il fait d’ailleurs partie des rares athlètes à avoir déjà participé aux Jeux d’été et aux Jeux d’hiver.

« C’est un incroyable honneur pour moi d’être désignée comme porte-drapeau de Team USA aux Jeux Olympiques », se réjouissait Sue Bird, dans la foulée de cette annonce. « Je sais ce que cela signifie, car j’ai pu admirer Dawn Staley l’être en 2004. C’est un immense honneur. D’autant que vous êtes choisi par les autres athlètes de Team USA pour représenter une délégation entière et que cela va rester pour toujours. »

Pour rappel, en 2016, c’est le célèbre nageur Michael Phelps (23 médailles d’or olympique !) qui avait été désigné porte-drapeau des États-Unis, aux Jeux de Rio.

A lire aussi