Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les nouveaux ballons Wilson présentés lors du Draft Combine

NBA – Wilson va remplacer Spalding comme fournisseur des ballons de la ligue à partir de la saison prochaine, et les nouvelles balle oranges seront présentées lors du Draft Combine.

Après 37 ans de « mariage » avec Spalding, la NBA a décidé de changer de fabriquant pour ses ballons, et de revenir aux sources. À partir de la saison prochaine, c’est ainsi Wilson qui récupèrera la fabrication des balles oranges, l’équipementier ayant été le premier fournisseur de la NBA, avant de perdre le marché en 1983.

Selon Yahoo! Sports, les nouveaux ballons seront dévoilés lors du Draft Combine, qui accueille les futurs joueurs de la ligue à Chicago du 21 au 27 juin, mais Wilson, qui fournit également le circuit lycéen et universitaire aux Etats-Unis, veut à tout prix éviter de revivre l’expérience ratée par Spalding en 2006. À l’époque, la marque avait lancé un nouveau ballon synthétique, sans concertation avec les joueurs, engendrant énormément de plaintes. Et seulement deux mois plus tard, la NBA était revenue à l’ancien modèle…

Pour éviter un couac similaire, Wilson a donc multiplié les allers-retours avec les joueurs durant la dernière année, envoyant différents ballons un peu partout afin d’avoir le ressenti des intéressés.

« Rien de tel n’avait jamais été fait. Nous avons développé et travaillé avec la NBA, les joueurs, le syndicat des joueurs et l’équipe responsable des terrains dans la ligue afin de multiplier les allers-retours alors que tout le monde était confiné », explique Kevin Murphy, directeur général de Wilson Team Sports. « Beaucoup de balles ont été expédiées à travers le monde, notamment aux joueurs, puis renvoyées. Nous avons eu de nombreux appels Zoom avec les joueurs et les représentants des équipes. C’était une collaboration incroyable. »

Du côté des joueurs, on souhaitait simplement une certaine continuité, avec des ballons pas trop éloignés des Spalding pour limiter les effets de la transition.

« Nous sommes passés de six échantillons, à trois, à deux, puis un », explique Jose Calderon, qui travaille désormais pour le syndicat des joueurs. « Mais chaque fois que vous introduisez quelque chose de nouveau, et encore plus quand il s’agit d’un ballon de basket, qui est notre outil de travail quotidien, les avis seront très différents. Le processus a été long, mais nous avons fait du mieux que nous pouvions pour obtenir les commentaires de tout le monde et nous sommes heureux de ce à quoi nous avons abouti. »

Si le processus collaboratif mis en place par Wilson a été apprécié, le vrai test débutera cet été, quand les joueurs commenceront à réellement s’entraîner avec les nouveaux ballons. Cette saison, les joueurs ont en effet logiquement continué de travailler avec les Spalding, leur outil de travail jusqu’aux Finals.

Tags →
A lire aussi