Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.3CHI1.65Pariez
  • IND1.2OKL4.85Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La cagade royale des Kings

Malgré huit points d’avance à une minute du terme, les hommes de Luke Walton ont trouvé un moyen de s’incliner face aux Hornets.

En voyant Harrison Barnes lâcher un cri de rage après avoir dunké, à deux mains, sur la défense des Hornets, on imaginait mal les Kings s’incliner. À un peu plus d’une minute du terme, l’ailier californien venait d’offrir 8 points d’avance à son équipe (123-115). Sacramento a pourtant trouvé un moyen de se tirer une balle dans le pied…

« C’est en fin de rencontre qu’on doit hausser le ton et écarter l’adversaire, et nous ne l’avons pas fait », regrette Luke Walton. « On a fait des erreurs. Je félicite Charlotte. Ils ont rentré des tirs à 3-points et rentré tous leurs lancers-francs. C’est une défaite douloureuse pour nos gars. On n’a pas réussi à finir. »

La faillite des Kings s’est notamment matérialisée sur la ligne des lancers-francs. Ils ont manqué six de leurs huit derniers lancers dans les trois dernières minutes. Dans la dernière minute, De’Aaron Fox a fait 0/2 après une faute flagrante. Même bilan pour Marvin Bagley et Buddy Hield, à seulement 1/2.

Pendant ce temps, Terry Rozier s’est réveillé au meilleur moment en attaque, P.J. Washington a poursuivi sa soirée de rêve en convertissant son cinquième panier primé de la rencontre, puis Malik Monk a achevé les Kings avec une pénétration terminée avec la faute. Soit un incroyable 15-5 infligé par Charlotte pour finir le match !

Pour Sacramento, la frontière entre victoire et défaite est mince

« C’est douloureux et c’est normal que ce soit le cas », poursuit Luke Walton. « On a joué un bon match la majorité de la soirée. Il faut être capable de conclure et nous avons très mal joué la dernière minute ce soir. »

Une défaite d’autant plus dure avaler que Sacramento est en pleine convalescence. Avant leur victoire à Detroit, les Kings restaient en effet sur une terrible série de neuf revers de rang qui les a renvoyés dans les bas-fonds de la conférence Ouest. « On aurait dû gagner ce match », peste Marvin Bagley. « Il n’y a pas grand-chose à dire. On avait le match en main, on a raté des lancers et on a laissé faire. Je ne sais pas quoi dire d’autre. »

Face à des Hornets, qui avaient déjà réalisé un « hold-up » comparable face aux Warriors, Sacramento réalise une nouvelle fois l’importance des détails pour finir une rencontre. « Nous avons vu combien la frontière est mince entre la victoire et la défaite, et sortir de ce match (à Detroit) avec une victoire puis enchaîner avec cette défaite, c’est dur », regrette Harrison Barnes.

Avant le All-Star break, les Kings reçoivent les Lakers puis rendent visite aux Blazers.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |