Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks surprennent mais peuvent encore faire mieux

Avec leur bilan à l’équilibre et une place dans le bon wagon de la conférence Est, les Knicks sont une des belles surprises de ce début de saison. Fidèle à lui-même, Tom Thibodeau estime cependant qu’ils peuvent faire encore mieux.

Rien de tel qu’une victoire pour commencer un « road trip ». Sur le parquet des Warriors, les Knicks ont parfaitement entamé leur série de quatre matchs périlleux avant Sacramento, Portland puis Utah.

À vrai dire, New York a même enchaîné un troisième succès de rang après avoir battu Boston et Orlando. Ce qui leur donne un bilan à l’équilibre, 8 victoires pour autant de défaites. Sans faire de bruit, actuels 6e à l’Est, les Knicks de Tom Thibodeau ont finalement bien réussi leur début de saison.

« Il a fait du très bon boulot, c’est une équipe typique de Thibs », confirme Steve Kerr dans Newsday. « Ils défendent et ils arrivent à rester dans les matchs soir après soir. Ils ont engrangé de très bonnes victoires cette année. Certains soirs, tu les regardes jouer et ils ne rentrent pas un tir et tu te demandes comment ils peuvent en être à 50%. Mais tu les regardes jouer une autre nuit et ils battent une très bonne équipe parce qu’ils défendent super dur et ils exécutent leurs systèmes et ils prennent soin de la balle. »

Face à Golden State, les Knicks ont certes bénéficié de circonstances favorables, avec l’expulsion bizarre de Draymond Green, mais ils ont surtout été très équilibrés avec RJ Barrett à 28 points, mais aussi Julius Randle encore en quasi triple-double (16 points, 17 rebonds, 9 passes) ou encore Mitchell Robinson (18 points, 8 rebonds, 2 contres) solide sous le cercle. Bref, les Knicks sont en train de prendre forme…

« C’est une équipe qui est clairement en train de se construire une bonne base », reprend Steve Kerr. « Thibs est très bon pour ça. Il a un mélange intéressant de joueurs. Beaucoup de vétérans et quelques jeunes joueurs, plus un autre jeune très talentueux en Obi Toppin, qui n’a encore pas beaucoup joué évidemment. Tout bien considéré, avec leur bilan actuel, Thibs a fait de l’excellent boulot. »

« On doit être honnête avec nous-mêmes et bien savoir qu’il reste du pain sur la planche »

Si la méthode Thibodeau peut parfois faire jaser, avec son habitude de tirer sur la corde et d’user ses joueurs (verbalement et physiquement), les jeunes Knicks semblent avoir pris le pli. Tout n’est évidemment pas parfait à ce stade mais, par rapport aux désastres des saisons précédentes, dire qu’il y a net mieux relève de l’euphémisme.

« Je le dis depuis le début, j’adore nos jeunes gars, particulièrement leur attitude et leur approche », affirme Tom Thibodeau. « Chaque jour, ils arrivent avec beaucoup d’énergie. Certains jours, on commet des erreurs mais le suivant, on a la détermination de les corriger et de faire mieux. Si on fait ça jour après jour, on va continuer à grandir. C’est ça que j’adore avec eux, et nos vétérans font du bon boulot aussi. C’est un effort total de l’équipe entière. Même les gars qui ne sont pas dans la rotation en ce moment ont été phénoménaux à l’entraînement et je pense que la qualité de nos entraînements est fondamental à notre développement. »

Stakhanoviste de la balle orange, Tom Thibodeau a semble-t-il déteint sur ses joueurs, avec Julius Randle qui a passé un nouveau cap dans sa carrière ou RJ Barrett qui semble enfin apte à réaliser son potentiel. Le tout bien encadré par des vétérans, dont Taj Gibson, un fidèle soldat de Thibs.

Après une triste série de cinq défaites de rang, New York a bien réagi avec trois victoires de suite. Mais les montagnes russes ne font que commencer, comme leur « road trip »…

« Ça veut dire qu’on a encore beaucoup de travail à faire. On ne peut pas s’en satisfaire, on doit continuer à travailler. La saison est encore longue. On doit y aller étape par étape. Il y a des choses qu’on arrive à bien faire, on a remporté de belles victoires mais on a aussi eu des matchs où on aurait dû bien mieux jouer. On doit être honnête avec nous-mêmes et bien savoir qu’il reste du pain sur la planche, qu’on est encore capable de progresser et de faire bien mieux. C’est notre défi. Mais j’aime comment les gars travaillent et on devrait encore s’améliorer. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Julius Randle 37 36.7 48.3 40.8 80.5 1.4 9.6 11.1 5.5 3.2 0.8 0.2 3.1 23.2
R.j. Barrett 37 33.2 44.3 35.0 73.0 1.2 4.8 6.0 2.9 1.9 0.6 0.2 2.6 16.5
Elfrid Payton 33 28.2 44.3 25.0 74.3 1.3 2.5 3.8 3.7 1.9 0.7 0.2 1.9 12.7
Derrick Rose 10 24.6 43.1 45.5 87.5 0.1 2.5 2.6 4.9 1.9 1.1 0.6 1.2 12.5
Immanuel Quickley 33 18.7 38.9 38.1 94.2 0.5 1.9 2.3 2.4 1.0 0.5 0.3 1.9 12.2
Alec Burks 25 24.7 40.5 40.2 83.9 0.5 3.8 4.3 2.0 1.1 0.7 0.2 1.9 11.1
Reggie Bullock 32 26.3 40.6 37.2 83.3 0.3 3.1 3.4 1.3 0.7 0.6 0.2 2.2 8.5
Mitchell Robinson 27 28.8 66.0 0.0 47.8 3.6 4.8 8.4 0.5 0.8 1.2 1.5 2.9 8.4
Austin Rivers 21 21.1 43.0 36.4 71.4 0.2 2.0 2.2 2.0 1.0 0.6 0.0 1.5 7.3
Frank Ntilikina 9 14.1 48.6 61.9 60.0 0.1 0.7 0.8 0.8 0.6 0.9 0.0 1.7 5.8
Kevin Knox 26 15.3 39.5 38.9 78.6 0.3 1.5 1.9 0.7 0.6 0.3 0.2 1.3 5.1
Nerlens Noel 32 22.2 61.3 0.0 66.7 2.1 4.0 6.1 0.6 1.2 1.0 2.0 2.6 4.9
Obi Toppin 27 12.7 48.6 29.5 71.4 0.3 2.1 2.5 0.6 0.6 0.3 0.4 1.0 4.7
Taj Gibson 12 15.1 58.1 28.6 58.3 1.5 2.8 4.2 0.5 0.6 0.4 0.3 1.9 3.8
Dennis Smith 3 9.2 20.0 0.0 83.3 0.0 0.7 0.7 1.0 0.3 1.0 0.0 1.3 3.0
Jared Harper 2 2.6 0.0 0.0 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 1.0
Ignas Brazdeikis 4 1.8 0.0 0.0 100.0 0.2 0.2 0.5 0.2 0.2 0.0 0.0 0.0 0.5
Theo Pinson 11 2.3 14.3 0.0 0.0 0.0 0.1 0.1 0.1 0.0 0.0 0.0 0.3 0.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |