NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
WAS111
MEM125
BOS113
LAC109
MIA80
ATL94
TOR0
DET0
SAS66
NYK60
MIL40
DEN56
LAL
PHO4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE3IND1.37Pariez
  • PHI2.15UTA1.74Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Bradley Beal, le blues habituel du scoreur déchu

L’arrière des Wizards veut déjà oublier son record en carrière, établi cette nuit à Philadelphie (60 points), puisque la victoire n’a pas été au rendez-vous…

La joie contagieuse et les célébrations de Stephen Curry contrastent avec la détresse de Bradley Beal. Trois jours après les 62 points du meneur des Warriors, l’arrière des Wizards a lui aussi signé une performance d’anthologie, cette nuit à Philadelphie, avec 60 unités (20/35 aux tirs, 7 rebonds et 5 passes).

Mais la vedette de Washington a quitté le parquet du Wells Fargo Center le visage agacé. Dans les dernières minutes, voyant finalement le match « lui » échapper, il n’a cessé d’afficher cette frustration. Oui car malgré ce record en carrière et ses efforts, la victoire n’est pas au bout.

« Je suis furax, ces points ne comptent pas… », gronde-t-il après la rencontre. « Tous mes records en carrière ont lieu lors de défaites. Alors je m’en fous. Vous pouvez les oublier comme les deux ou trois autres. »

Un bon moyen de rappeler qu’il y a à peine un an, l’arrière des Wizards avait successivement planté 53 puis 55 points, face aux Bulls puis Bucks, lors de deux revers donc.

« Je veux juste gagner. Tu es parfois en mesure de marquer 40, 50 ou 60 points mais peu importe le scénario, je veux gagner. On a été un peu court ce soir », complète Bradley Beal, qui a également égalé le record de franchise établi par Gilbert Arenas, en décembre 2006.

Passé à côté de la fin de rencontre

Lui-même a été « court » par rapport à sa performance sur l’ensemble de la partie. Car lors des 36 premières minutes, l’arrière a inscrit… 57 points ! Un festival d’efficacité dans tous les périmètres de jeu possibles.

Malheureusement pour son équipe et lui, son passage sur le banc à l’entame du quatrième quart-temps lui a coupé les ailes. À son retour sur le parquet, il avait perdu son fil offensif.

« Je me suis mis en position pour finir, je dois faire mieux », note l’intéressé, auteur de seulement 3 points (1/5) dans la dernière période, là où Joel Embiid en inscrivait 11. Dans la dernière minute, il s’est notamment fait contrer sous le cercle par Matisse Thybulle puis a fait « in-and-out » sur un tir à 3-points…

Maigre lot de consolation, Bradley Beal peut se dire qu’il a maintenu hors de l’eau son équipe, menée jusqu’à 21 points, alors que les Sixers ont été exceptionnels d’adresse cette nuit. « Ils ont shooté à 60% et 62% à 3-points. On ne peut pas gagner un match comme ça », tonne l’arrière dont l’équipe est la deuxième pire défense de la ligue…

Bradley Beal Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 WAS 56 31 41.0 38.6 78.6 0.8 3.0 3.8 2.5 2.0 0.9 1.6 0.5 13.9
2013-14 WAS 73 35 41.9 40.2 78.8 0.7 3.0 3.7 3.3 2.1 1.0 1.8 0.3 17.1
2014-15 WAS 63 34 42.7 40.9 78.3 0.9 2.9 3.8 3.1 2.2 1.2 2.0 0.3 15.3
2015-16 WAS 55 31 44.9 38.7 76.7 0.8 2.7 3.4 3.0 2.1 1.0 2.0 0.2 17.4
2016-17 WAS 77 35 48.2 40.4 82.5 0.7 2.4 3.1 3.5 2.2 1.1 2.0 0.3 23.1
2017-18 WAS 82 36 46.0 37.5 79.1 0.7 3.7 4.4 4.6 2.0 1.2 2.6 0.4 22.7
2018-19 WAS 82 37 47.5 35.1 80.8 1.1 3.9 5.0 5.5 2.8 1.5 2.7 0.7 25.6
2019-20 WAS 57 36 45.5 35.3 84.2 0.9 3.3 4.3 6.1 2.2 1.3 3.4 0.4 30.5
2020-21 WAS 30 36 48.5 33.8 89.9 1.4 4.0 5.4 4.8 2.5 1.4 3.3 0.4 33.2
Total   575 35 45.5 37.7 81.6 0.9 3.2 4.1 4.0 2.2 1.2 2.3 0.4 21.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |