NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Spurs résistent au comeback des Clippers

Malgré une folle remontée en deuxième mi-temps, les Clippers de Kawhi Leonard (30 points, 10 passes) s’inclinent de justesse (116-113) face aux Spurs, emmenés par un Patty Mills (27 points, à 8/12 à 3-points) des grands soirs.

Privés de leur homme en forme Paul George, touché à la cheville, les Clippers réalisent une entame catastrophique, en étant sevrés de panier durant quatre minutes. Renforcés par le revenant LaMarcus Aldridge, les Spurs peuvent s’appuyer sur leur tandem DeMar DeRozan – Keldon Johnson pour prendre le meilleur départ dans cette partie (12-2).

Guidée par Kawhi Leonard et Nicolas Batum, en mode pompiers de service, la franchise de Los Angeles reprend ses esprits en sortie de temps-mort. Bien en jambes, le Français (8 points, 4 rebonds) est irréprochable dans ces premières minutes et il est le grand artisan du retour au score de son équipe (20-16).

Les Spurs en transe à 3-points

Problème : l’apparition de Patty Mills va de nouveau faire exploser les locataires du Staples Center. Chaud comme la braise et motivé par la belle entrée de Lou Williams, le meneur australien plante 13 points (4/5 à 3-points) en quatre minutes pour redonner une avance confortable à San Antonio, à l’issue de ce quart-temps initial (36-27).

Toujours aussi bouillants et insolents derrière l’arc (11 réussites primées à la pause), les Spurs continuent sur leur lancée et signent un terrible 28-3 à cheval sur les premier et deuxième actes, afin de s’envoler au tableau d’affichage (54-30). Le danger provient de tous les côtés chez les Texans, désormais en pleine confiance. Quant aux Clippers, impuissants défensivement et maladroits au possible offensivement, ils coulent complètement.

Le retour en jeu de Kawhi Leonard, désormais esseulé, ramènera bien un peu de réussite dans le camp californien, mais cette incapacité des hommes de Tyronn Lue à ralentir les transitions adverses et défendre efficacement leur ligne à 3-points les plombe toujours autant. Ils repartent aux vestiaires en étant menés d’une vingtaine d’unités (63-44).

La réponse cinglante des Clippers

Les Clippers repartent sur de nouvelles bases après la pause. Plus adroits (8 tirs inscrits consécutivement pour commencer !) et plus agressifs défensivement, ils réduisent peu à peu l’écart, toujours grâce à leur duo Kawhi Leonard – Nicolas Batum, épaulé désormais par un Patrick Beverley incandescent à 3-points (71-65). Cette embellie californienne se traduit notamment par un « run », de 29-11 cette fois-ci, à cheval sur les deuxième et troisième quarts-temps.

Dépassés, les Spurs ne paniquent pas pour autant et réagissent, encore derrière l’arc, avec LaMarcus Aldridge. Mais Los Angeles est déchaîné et ne leur offre aucun répit, se rapprochant carrément à une petite possession. Le match est ainsi totalement relancé, à douze minutes de la fin (85-84).

Dans le dernier acte, après avoir vu ses adversaires revenir à hauteur (85-85), San Antonio leur inflige un 12-0 pour reprendre ses aises au score. Responsabilisés, les remplaçants des Clippers gâchent tout le travail de leurs titulaires (102-92). Rentré dans le rang après son démarrage canon, Patty Mills remet ensuite le nez à la fenêtre avec trois 3-points d’affilée, aux allures de coup de massue (111-96).

Los Angeles trop court sur la fin

À la hauteur ce soir, Kawhi Leonard, Patrick Beverley ou encore Nicolas Batum ne s’avouent pas vaincus et s’efforcent de ramener les leurs au contact et, ce, jusqu’à une possession après une interception et des lancers francs du Français (115-113). Mais malgré tous ses efforts, le trio angeleno rend finalement les armes devant les Spurs (116-113), en ayant pourtant eu trois ballons pour égaliser ou prendre l’avantage dans les 30 dernières secondes. Trois opportunités vendangées par les Californiens.

Auteur de 27 points, à 8/12 à 3-points, Patty Mills termine meilleur marqueur des Texans. Dejounte Murray (21 points, 5 rebonds, 5 passes), Rudy Gay (16 points, 7 rebonds) et LaMarcus Aldridge (14 points, 6 rebonds) auront bien épaulé le meneur australien, à tour de rôle.

En face, Kawhi Leonard (30 points, 10 passes) a particulièrement brillé contre son ancienne équipe, tandis que Nicolas Batum (21 points, 9 rebonds) et Patrick Beverley (20 points, 8 rebonds, 8 passes) ont su hausser leur niveau de jeu en l’absence de Paul George. Sans pouvoir décrocher la victoire pour autant.

Clippers / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
S. Ibaka 25 1/7 0/2 1/2 1 4 5 1 1 1 1 2 3 4
N. Batum 36 8/12 2/5 3/3 1 8 9 3 2 1 2 1 21 29
K. Leonard 37 13/22 1/3 3/3 2 1 3 10 1 2 0 1 30 37
P. Beverley 33 7/10 6/9 0/0 1 7 8 8 5 0 1 2 20 34
L. Kennard 38 3/10 1/5 2/2 1 5 6 4 1 0 3 0 9 9
P. Patterson 7 2/2 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 5
I. Zubac 19 1/1 0/0 0/0 1 7 8 0 0 1 2 0 2 9
R. Jackson 16 3/7 2/4 0/0 0 1 1 1 3 0 2 0 8 4
L. Williams 21 5/13 2/5 3/3 0 2 2 2 2 1 1 0 15 11
T. Mann 9 0/2 0/1 0/0 0 3 3 0 1 0 1 1 0 1
A. Coffey 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 43/86 15/35 12/13 7 38 45 29 16 6 13 7 113
Spurs / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 25 6/16 2/6 0/0 2 4 6 2 0 1 1 0 14 12
D. Murray 37 9/18 2/5 1/1 2 3 5 5 2 2 2 0 21 22
D. DeRozan 29 3/9 0/0 0/0 1 4 5 6 3 0 2 1 6 10
L. Walker IV 30 3/9 1/5 2/3 0 1 1 1 2 2 1 1 9 6
K. Johnson 30 4/11 1/3 0/0 4 7 11 4 4 0 0 1 9 18
R. Gay 25 6/11 3/5 1/2 1 6 7 1 0 0 1 0 16 17
J. Poeltl 19 1/1 0/0 0/0 1 5 6 3 0 2 2 0 2 11
P. Mills 29 8/16 8/12 3/4 0 1 1 1 0 1 1 0 27 20
D. Vassell 17 4/5 3/4 1/1 0 2 2 0 2 1 0 0 12 14
Total 44/96 20/40 8/11 11 33 44 23 13 9 10 3 116

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |