NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
NYK
CHI1:30
TOR
MIL1:30
MEM
OKC2:00
PHO
DET3:00
POR
SAS4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW2.1CHI1.71Pariez
  • TOR2.58MIL1.48Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James répond aux critiques de Kyrie Irving : « Parfois, tu te prends un coup en pleine face quand tu ne t’y attends pas »

En pleine finale NBA, Kyrie Irving avait laissé entendre que LeBron James ne lui laissait pas prendre les tirs de la gagne alors qu’il estimait être le meilleur dans cet exercice. Deux mois plus tard, l’ailier des Lakers lui répond…

Il y a deux mois, dans le podcast de Kevin Durant, Kyrie Irving s’était laissé aller à critiquer à demi-mots sa cohabitation avec LeBron James. Auteur du shoot de la gagne dans le Game 7 des Finals 2016, le meneur expliquait ainsi qu’il pensait être un meilleur « clutch player » que son ancien coéquipier. En revanche, aux Nets, il devait concéder que Kevin Durant était meilleur et « plus facile » que lui pour le faire.

Voici la déclaration exacte : « J’ai toujours eu le sentiment d’être la meilleure option en fin de match dans les équipes où j’ai joué, et c’est la première fois de ma carrière où je peux concéder : ‘Cet enfoiré peut aussi mettre ce tir, et il le fera sans doute bien plus facilement’. »

À l’époque, LeBron James avait décidé de ne pas commenter cette déclaration, préférant mettre en avant sa relation avec Anthony Davis. Et puis, finalement, lundi soir, invité du podcast Road Trippin’ de Richard Jefferson, Channing Frye et Allie Clifton, il a décidé de dire tout ce que lui avait inspiré cette déclaration.

« Au début, j’étais un peu du genre ‘Mince…’. Et puis quand j’ai lu la retranscription, j’étais vraiment du genre : ‘Merde !’ » explique-t-il à ses anciens coéquipiers. « Je n’étais pas en train de me dire ‘Eh, tu déconnes, j’ai mis des tirs de la gagne toute ma vie’. Je n’ai pas réagi comme ça. J’étais juste là à me dire ‘Merde…’ Parce que… j’ai joué avec Kyrie pendant trois saisons. Pendant toute cette période, je voulais juste le voir devenir MVP. Je ne souhaitais que sa réussite. Ça n’a simplement pas collé, mais on a réussi à gagner un titre, et c’est la chose la plus dingue. On a tout de même réussi à gagner un titre, sans jamais parvenir à coller ensemble. Tout ce qui m’importait c’était qu’il soit bien, sur et en dehors du terrain. Et ça m’a plus ou moins fait mal. »

« C’était un jeune gamin qui progressait comme un grand, et il était capable de faire des choses que je n’avais jamais vues »

Ce qui a déçu aussi LeBron James, c’est la date de cette déclaration. En pleine finale NBA…

« Il y a toujours quelque chose qui sort pour perturber ma mission… Donc j’y étais préparé. Quand j’ai vu ça, que j’ai lu la retranscription complète puis que je l’ai entendu, j’étais du genre à me dire : ‘Merde, tu te fous de moi là ? C’est un putain de timing‘… »

La surprise et la déception passées, le quadruple champion NBA rappelle qu’il a toujours cru en Kyrie Irving, et qu’il le poussait à s’émanciper. « Ky est l’un des joueurs les plus talentueux avec qui j’ai joué. Le gamin… Je ne veux plus l’appeler le gamin, car il n’en est plus un, mais à l’époque il l’était. C’était un jeune gamin qui progressait comme un grand, et il était capable de faire des choses que je n’avais jamais vues. J’avais tellement confiance en lui, qu’un jour je lui ai dit que s’il n’était pas un jour MVP, ce serait parce qu’il ne s’est pas assez mis en avant. Voilà comment je croyais en lui. Et il fait partie des raisons pour lesquelles je suis revenu à Cleveland. Au-delà du fait que je n’avais pas atteint mon objectif, c’est parce que j’avais vu ce talent en lui. »

Sans oublier que le « King » l’a toujours défendu devant la presse.

« À chaque fois que les médias posaient des questions sur Kyrie, et on s’est retrouvé plusieurs fois face à des médias qui voulaient dire de la merde sur lui, je jouais le rôle de tampon. Je disais ‘Non, vous vous méprenez… Écoutez, le gamin est jeune, c’est un super joueur, il va apprendre, je suis là pour l’aider, et je sais ce qu’il va devenir’. Et parfois, tu sais, tu te prends un coup en pleine face quand tu ne t’y attends pas. »

LeBron James Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 CLE 79 40 41.7 29.0 75.4 1.3 4.2 5.5 5.9 1.9 1.7 3.5 0.7 20.9
2004-05 CLE 80 42 47.2 35.1 75.0 1.4 6.0 7.4 7.2 1.8 2.2 3.3 0.7 27.2
2005-06 CLE 79 43 48.0 33.5 73.8 1.0 6.1 7.0 6.6 2.3 1.6 3.3 0.8 31.4
2006-07 CLE 78 41 47.6 31.9 69.8 1.1 5.7 6.7 6.0 2.2 1.6 3.2 0.7 27.3
2007-08 CLE 75 40 48.4 31.5 71.2 1.8 6.1 7.9 7.2 2.2 1.8 3.4 1.1 30.0
2008-09 CLE 81 38 48.9 34.4 78.0 1.3 6.3 7.6 7.3 1.7 1.7 3.0 1.2 28.4
2009-10 CLE 76 39 50.3 33.3 76.7 0.9 6.4 7.3 8.6 1.6 1.6 3.4 1.0 29.7
2010-11 MIA 79 39 51.1 33.0 75.9 1.0 6.5 7.5 7.0 2.1 1.6 3.6 0.6 26.7
2011-12 MIA 62 38 53.1 36.2 77.1 1.5 6.4 7.9 6.2 1.6 1.9 3.4 0.8 27.2
2012-13 MIA 76 38 56.5 40.6 75.3 1.3 6.8 8.0 7.3 1.5 1.7 3.0 0.9 26.8
2013-14 MIA 77 38 56.7 37.9 75.0 1.1 5.9 6.9 6.3 1.6 1.6 3.5 0.3 27.1
2014-15 CLE 69 36 48.8 35.4 71.0 0.7 5.3 6.0 7.4 2.0 1.6 3.9 0.7 25.3
2015-16 CLE 76 36 52.0 30.9 73.1 1.5 6.0 7.4 6.8 1.9 1.4 3.3 0.6 25.3
2016-17 CLE 74 38 54.8 36.3 67.4 1.3 7.3 8.6 8.7 1.8 1.2 4.1 0.6 26.4
2017-18 CLE 82 37 54.2 36.7 73.1 1.2 7.5 8.7 9.1 1.7 1.4 4.2 0.9 27.5
2018-19 LAL 55 35 51.0 33.9 66.5 1.0 7.4 8.5 8.3 1.7 1.3 3.6 0.6 27.4
2019-20 LAL 67 35 49.3 34.8 69.3 1.0 6.9 7.8 10.2 1.8 1.2 3.9 0.5 25.3
2020-21 LAL 45 33 51.3 36.5 69.8 0.6 7.0 7.7 7.8 1.6 1.1 3.7 0.6 25.0
2021-22 LAL 11 37 48.4 34.4 75.5 0.5 4.7 5.2 6.8 2.3 1.8 3.7 0.7 25.8
Total   1321 38 50.4 34.5 73.4 1.2 6.3 7.4 7.4 1.8 1.6 3.5 0.8 27.0