Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.63CHI2.3Pariez
  • DET1.59HOU2.37Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Free agency : qui sont les meilleurs joueurs toujours sans contrat ?

La très grande majorité des effectifs est désormais bouclée. Néanmoins, il reste encore quelques bonnes pioches à saisir sur le marché de la « free agency ».

Dans quatre jours, la NBA reprendra le chemin des parquets avec l’ouverture des training camps. Les groupes sont donc quasiment constitués, mais il reste encore des joueurs intéressants sur le marché de la « free agency », notamment chez les extérieurs (dont Nicolas Batum pourrait potentiellement en faire partie).

En voici une liste, sans réel classement.

Anthony Davis (27 ans – non protégé – Los Angeles Lakers)

Statistiques en 2019-20 : 26.1 points, 9.3 rebonds, 3.2 passes, 1.5 interception et 2.3 contres.

Un an après son arrivée chez les Lakers, Anthony Davis a d’ores et déjà atteint son objectif : remporter une bague. Aux côtés de LeBron James, le joueur de 27 ans s’éclate à Los Angeles, n’a plus besoin de se démultiplier chaque soir pour gagner des matchs et renforce sans cesse son statut de superstar de la ligue.

Dans la forme de sa vie, il a décliné sa « player option » (28.8 millions de dollars) afin de mieux re-signer chez les « Purple & Gold », pour plusieurs saisons, avec un plus gros salaire à la clé. Sans surprise, les deux camps n’auront aucun mal à trouver un accord pour que leur idylle victorieuse perdure.

Reste simplement à déterminer quelle sera la forme exacte du contrat (au maximum) d’Anthony Davis : une prolongation sur deux ans de type « 1+1 », une prolongation sur trois ans de type « 2+1 » ou une prolongation sur quatre ans de type « 3+1 ».

Reggie Jackson (30 ans – non protégé – Los Angeles Clippers)

Statistiques en 2019-20 : 11.9 points, 3.0 rebonds et 4.1 passes

Son arrivée en cours de saison n’a pas fait franchir un cap aux Clippers comme espéré. Irrégulier au possible, Reggie Jackson n’a jamais véritablement su trouver sa place au sein de sa nouvelle équipe, après son « buyout » négocié avec les Pistons. Pour autant, il n’en reste pas moins l’un des meneurs libres les plus intéressants de cette « free agency ».

En pleine force de l’âge, l’ancien joueur du Thunder peut toujours rendre de fiers services à une franchise prétendante au titre. Il lui faudra cependant accepter ce rôle de joker en sortie de banc, qu’il sera vraisemblablement amené à occuper afin de pouvoir poursuivre sa carrière en NBA.

Shabazz Napier (29 ans – non protégé – Washington Wizards)

Statistiques en 2019-20 : 10.3 points, 2.8 rebonds, 4.7 passes et 1.2 interception

Les saisons moroses des Wolves et des Wizards ont au moins eu le mérite de permettre à Shabazz Napier de réaliser le meilleur exercice de sa carrière. Meneur de poche (1m83) avant tout réputé pour ses qualités d’attaquant, le 24e choix de la Draft 2013 a pu s’éclater pleinement dans le basket 100% offensif pratiqué par les hommes de Scott Brooks.

Désormais, l’ancien petit protégé de LeBron James à Miami va sans doute chercher à signer le plus gros chèque possible, sauf qu’il devra sans doute se contenter d’un énième petit contrat. En espérant, si possible, bénéficier d’un temps de jeu similaire à celui qu’il obtient depuis 2017 (21 minutes de moyenne).

Dion Waiters (28 ans – non protégé – Los Angeles Lakers)

Statistiques en 2019-20 : 11.1 points, 2.4 rebonds et 2.0 passes

Contrairement à certains de ses coéquipiers, Dion Waiters n’a malheureusement pas pu se relancer chez les Lakers, malgré des débuts prometteurs. Il en aura au moins profité pour décrocher le premier titre de sa carrière, en ayant un rôle insignifiant (ou presque) en raison de sa blessure à l’aine contractée lors de la demi-finale de conférence face aux Rockets.

À 28 ans, le 4e choix de la Draft 2012 s’apprête ainsi à tester le marché en étant principalement en quête de temps de jeu, afin de donner un second souffle à sa carrière. Il faut dire qu’il n’aura pas à trop se préoccuper de l’aspect financier car les Grizzlies, qui l’avaient coupé en février dernier, lui devront encore près de 13 millions de dollars l’an prochain. Complet et capable de gros cartons, l’arrière sait donc ce sur quoi il lui faut se focaliser lors de cette intersaison.

Glenn Robinson III (26 ans – non protégé – Philadelphie 76ers)

Statistiques en 2019-20 : 11.7 points, 4.4 rebonds et 1.5 passe

À 26 ans, Glenn Robinson III vient tout juste de réussir la meilleure saison de sa carrière, à titre individuel tout du moins. Présent dans un premier temps chez les Warriors, où il a pu regagner de la confiance et évoluer sans complexe en raison des absences de Stephen Curry et Klay Thompson, l’ailier a ensuite été transféré chez les Sixers, où il a pu rejoindre (contre son gré) une équipe aux aspirations plus élevées.

Les rumeurs ont tardé à survenir, mais les premiers bruits de couloir évoquent l’intérêt de grosses écuries : les Lakers, les Clippers, les Rockets, les Nets et le Jazz.

Rondae Hollis-Jefferson (25 ans – non protégé – Toronto Raptors)

Statistiques en 2019-20 : 7.0 points, 4.7 rebonds et 1.8 passe.

Auteur d’un exercice 2017-18 à quasiment 14 points, 7 rebonds et 3 passes de moyenne avec les Nets, Rondae Hollis-Jefferson peine depuis à confirmer les espoirs entrevus à cette époque. Compte tenu de ses limites en attaque (et notamment au shoot extérieur), il doit aujourd’hui se contenter d’un simple rôle « d’energizer ». Signé par les Raptors à l’intersaison 2019, il faisait partie de ceux ayant pour mission de limiter l’impact du départ de Kawhi Leonard.

L’expérience canadienne de l’ailier gaucher aura finalement été quelque peu mitigée, à tel point qu’il n’a quasiment pas été utilisé en playoffs. Mais ses qualités dans le secteur défensif devraient sans doute l’aider à trouver un nouveau point de chute, que ce soit chez un prétendant au titre ou chez une équipe en reconstruction.

MENTIONS

Meneurs : Isaiah ThomasJeremy Lin, Emmanuel Mudiay, Yogi Ferrell…

Arrières : Jamal Crawford, J.R. Smith, Tyler Johnson, Brandon Knight, Courtney Lee, Jordan McRae, Treveon Graham, Troy Daniels, David Nwaba, Shaquille Harrison, Garrison Matthews, Gary Payton II…

Ailiers : Michael Kidd-Gilchrist, Evan Turner, Thabo Sefolosha, DeMarre Carroll, Wilson Chandler, Jared Dudley…

Ailiers-forts : Anthony Tolliver, Luc Mbah a Moute, Taj Gibson, Jordan Bell…

Pivots : Ian Mahinmi, Kosta Koufos, John Henson, Thon Maker, Tyson Chandler, Joakim Noah, Kyle O’Quinn, Cheick Diallo, Tyler Zeller…

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi