NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIL
BRO2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.44BRO2.95Pariez
  • ATL2.35PHI1.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Rob Pelinka, la saison des Lakers sera un « numéro d’équilibriste »

Les champions en titre n’auront eu que deux mois de pause avant de repartir pour une nouvelle saison. Le vice-président de la franchise sait donc que pour son équipe, et notamment pour LeBron James, cet exercice s’annonce périlleux.

Pour les équipes qui n’ont pas été invitées dans la « bulle » ou pour celles qui sont restées très peu de temps à Orlando (Memphis, Washington, San Antonio, Phoenix, Sacramento ou Phoenix), la reprise du 22 décembre reste une bonne nouvelle pour enfin retrouver les terrains.

Pour les formations qui ont été loin en playoffs en revanche, cela va être plutôt raide. Pour les Lakers et le Heat encore plus. Los Angeles a été sacré le 11 octobre dernier face à Miami et dix semaines après, il faudra déjà être de retour sur les parquets…

« Cela va être un numéro d’équilibriste pendant toute la saison », annonce Rob Pelinka, le vice-président de la franchise, à ESPN. « Il y a très peu de repos entre le titre et la reprise, et il faut trouver la meilleure solution pour LeBron James, pour sa santé, et pour celle de l’équipe. On va devoir être le plus prudent possible pendant cette saison. »

C’est bien évidemment LeBron James, comme le souligne le dirigeant, qui sera le plus surveillé. Le MVP des Finals 2020 aura 36 ans le 30 décembre prochain et entamera sa 18e saison dans la ligue. Et avec neuf Finals en dix ans, son corps a accumulé un nombre gigantesque de minutes et de voyages.

Déterminé à jouer le plus possible la saison passée (il fut en tenue 67 fois sur les 71 matches de Los Angeles), le quadruple champion acceptera-t-il d’être ménagé pour préparer au mieux les playoffs (et possiblement les Jeux olympiques de Tokyo) et ne pas prendre de risques inutiles ?

« Ce qui est génial avec LeBron, c’est qu’il est tellement méthodique et scientifique dans sa façon de se préparer physiquement », poursuit Rob Pelinka. « On a un puissant lien avec lui pour tirer le meilleur de ses performances en playoffs et pour viser le titre. Là encore, c’est une question d’équilibre. Et ce qui est appréciable avec la NBA et le syndicat des joueurs, c’est qu’ils pensent la même chose, pour offrir le meilleur aux joueurs afin de ne pas les mettre en position de se blesser. »

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires