Matchs
NBA hier
Matchs
hier
MIL127
BRO104
LAL106
GSW115
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.79IND2.08Pariez
  • DET2.65CHI1.51Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Décès en prison de « Fast Eddie » Johnson, All-Star en 1980 et 1981

Principalement connu pour son passage chez les Hawks entre 1977 et 1986, avec lesquels il a été deux fois All-Star, « Fast Eddie » Johnson est décédé en prison le 26 octobre, à l’âge de 65 ans.

Surnommé « Fast Eddie » en raison de son premier pas dévastateur, Eddie Johnson est décédé des suites d’une maladie inconnue, le 26 octobre dernier, à l’âge de 65 ans. Confirmée ce mardi, sa mort est survenue dans une prison floridienne, où il purgeait sa réclusion à perpétuité.

Sélectionné en 49e position par les Hawks, lors de la Draft 1977, Eddie Johnson (à ne pas confondre avec son homonyme, meilleur sixième homme de la ligue avec les Suns en 1989) était principalement connu pour ses années passées dans la peau d’un titulaire à Atlanta. Entre 1977 et 1986, celui qui évoluait en tant que meneur de jeu va aider sa franchise à atteindre six fois les playoffs – sans jamais faire mieux que deux demi-finales de conférence – aux côtés de John Drew, Dan Roundfield puis Dominique Wilkins.

En Géorgie, « Fast Eddie » s’imposera progressivement comme l’un des meneurs les plus complets de sa génération, en étant capable de peser de chaque côté du parquet. Il connaîtra d’ailleurs deux participations au All-Star Game, en 1980 et 1981, à une époque où il pratiquait le meilleur basket de sa (courte) carrière.

Banni à vie de la NBA en 1987

Effectivement écourtée, l’aventure en NBA d’Eddie Johnson se terminera en eau de boudin, en 1987, après deux passages plus compliqués chez les Cavaliers et les Sonics. Des soucis extra-sportifs, et plus particulièrement son addiction pour la cocaïne, le conduiront à se faire purement et simplement bannir de la ligue en 1987.

Le début d’une longue et inexorable descente aux enfers pour « Fast Eddie », qui enchaînera ensuite les délits en tous genres. En 2008, il sera carrément condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour s’être rendu coupable d’agression sexuelle sur une fillette de 8 ans.

En dix saisons en NBA, et 675 rencontres disputées, Eddie Johnson affiche des statistiques de 15.1 points (à 48% aux tirs), 2.3 rebonds, 5.1 passes et 1.1 interception par match.

Double All-Star et membre à deux reprises d’une All-Defensive team, il n’aura jamais été meilleur que lors de sa campagne 1980-81, bouclée avec 19.1 points, 2.4 rebonds, 5.4 passes et 1.7 interception de moyenne.

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires