Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

S’inspirant de Kobe Bryant, Derrick Rose est toujours resté attentif à l’évolution du jeu

Le meneur des Pistons a souligné l’apport de la légende des Lakers dans sa carrière, notamment dans sa façon de travailler afin de continuer à être performant dans la ligue.

Derrick Rose n’a jamais été un grand shooteur à 3-points. Dans une ligue en pleine mutation au début des années 2010, le meneur des Pistons aurait pu s’enfermer dans un jeu stéréotypé, principalement axé sur le drive, mais le MVP 2011 a préféré saisir le problème à bras-le-corps.

L’ancien meneur des Bulls n’a pas révolutionné son jeu mais il a dû saisir l’opportunité que lui avait offert Minnesota à la fin de la saison 2017-2018 pour montrer qu’il était capable d’incarner une menace plus fiable de loin. Dans le podcast « Pushin Thru », Derrick Rose a expliqué que cette attitude lui avait été inspirée par Kobe Bryant, dont il avait vu le jeu évoluer au fil des années.

« Pour jouer pendant 20 ans, tu dois être capable de t’adapter », explique-t-il. « Il ne s’agit pas de changer tout ton jeu mais de suivre un peu les nouvelles tendances du basket. Kobe a montré avec son éthique de travail qu’avec du temps, tu peux travailler sur tes qualités. En le voyant faire ça, je dirais que ça m’a donné une chance de pouvoir étudier de près sa façon de faire. Il y a beaucoup d’histoires qui montrent bien pourquoi il est devenu le joueur qu’il a été. Et il faisait attention à la façon dont le jeu évoluait ».

Des retouches nécessaires

Justement, Derrick Rose fête aujourd’hui les deux ans du match de sa résurrection, lorsqu’il avait planté 50 points (à 4/7 à 3-points) face au Jazz, le 31 octobre 2018. Deux ans plus tard, il peut ainsi mesurer le chemin parcouru et le travail accompli, alors que son aventure aux Wolves avait déjà des airs de dernière chance.

« Quand je suis revenu dans la ligue, à Minnesota. j’ai complètement changé mon tir après l’opération de mon coude » ajoute-t-il ainsi. « Je devais shooter à 40% réussite pour garder ma place. Si je ne tournais pas à un chiffre proche des 35-40%, ça aurait été dur de rester ».

Sur la saison 2018-2019, Derrick Rose avait ainsi tourné à 37% de réussite à 3-points, son meilleur pourcentage en carrière. Ce match face au Jazz a notamment servi de déclic et a montré qu’il avait toujours sa place en NBA, le meneur de 32 ans l’ayant démontré par la suite avec les Pistons même si son adresse de loin a de nouveau baissé.

Derrick Rose Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 CHI 81 37 47.5 22.2 78.8 1.2 2.7 3.9 6.3 1.5 0.8 2.5 0.2 16.8
2009-10 CHI 78 37 48.9 26.7 76.6 0.8 2.9 3.8 6.0 1.2 0.7 2.8 0.4 20.8
2010-11 CHI 81 37 44.5 33.2 85.8 1.0 3.1 4.1 7.7 1.7 1.1 3.4 0.6 25.0
2011-12 CHI 39 35 43.5 31.2 81.2 0.7 2.7 3.4 7.9 1.3 0.9 3.1 0.7 21.9
2013-14 CHI 10 31 35.4 34.0 84.4 0.9 2.3 3.2 4.3 1.5 0.5 3.4 0.1 15.9
2014-15 CHI 51 30 40.5 28.0 81.3 0.7 2.5 3.2 4.9 1.2 0.7 3.2 0.3 17.7
2015-16 CHI 66 32 42.7 29.3 79.3 0.7 2.7 3.4 4.7 1.3 0.7 2.7 0.2 16.4
2016-17 NYK 64 33 47.1 21.7 87.4 1.0 2.8 3.8 4.4 1.3 0.7 2.3 0.3 18.0
2017-18 * All Teams 25 17 43.5 23.3 87.0 0.5 0.9 1.4 1.5 0.6 0.3 1.4 0.2 8.4
2017-18 * CLE 16 19 43.9 25.0 85.4 0.6 1.2 1.8 1.6 0.9 0.2 1.8 0.3 9.8
2017-18 * MIN 9 12 42.6 16.7 100.0 0.3 0.3 0.7 1.2 0.2 0.4 0.8 0.0 5.8
2018-19 MIN 51 27 48.2 37.0 85.6 0.7 2.1 2.8 4.3 1.1 0.6 1.6 0.2 18.0
2019-20 DET 50 26 49.0 30.6 87.1 0.5 1.9 2.4 5.6 1.0 0.8 2.5 0.3 18.1
Total   596 33 45.6 30.4 82.7 0.8 2.6 3.4 5.6 1.3 0.8 2.6 0.3 18.8

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés