Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Hakeem Olajuwon et Shaquille O’Neal : les grands oubliés pour Tariq Abdul-Wahad

En terme de domination et de joueurs qui ont marqué leur époque, le pionnier des joueurs français estime que ces deux monstres devraient davantage être évoqués dans les discussions.

Après Michael Jordan et Kobe Bryant, quels sont les autres joueurs qui ont considérablement marqué leur époque ?

Pour Tariq Abdul-Wahad, premier Français à avoir évolué en NBA, deux légendes sont souvent oubliées des débats, à savoir Hakeem Olajuwon et Shaquille O’Neal, deux pivots qui ont profondément pesé, chacun dans leur style.

« J’ai l’impression que tout le monde oublie Olajuwon et Shaq », a-t-il confié dans son entretien accordé à « All the TALK ». « Avant que Tim Duncan n’arrive, ils ont été là quand même pas mal de temps. Olajuwon, c’était l’époque de Jordan, mais Shaq aussi. Ce sont deux joueurs qui ont changé, qui ont révolutionné le basket. Ils ont fabriqué des carrières. Pour que les joueurs comprennent bien, ce sont des joueurs qui commandent une prise à deux, ça veut dire qu’il faut venir défendre avec un autre joueur. Tu changes des carrières ! Parce que quand la balle ressort, c’est beaucoup plus simple en NBA de driver et de shooter quand t’as des mecs qui courent vers toi ou qui sont en panique, qui ne savent pas où est la rotation que de jouer en un-contre-un avec des gars qui sont devant toi. Donc ces gens-là ont fabriqué des carrières, on ne s’en rend pas compte ».

Tariq Abdul-Wahad a également tenu à mentionner Jason Kidd parmi les joueurs marqueurs de sa génération.

L’ex meneur de jeu, désormais assistant aux Lakers, avait en effet un style et une vision de jeu uniques. Signe de son profil de joueur complet, il figure tout de même au pied du podium des joueurs ayant enregistré le plus de triple-doubles en carrière, avec 107, soit 13 de plus qu’un certain LeBron James.

« Pour moi il y a trois joueurs qui ont fabriqué des carrières (d’autres joueurs) : Shaq, Hakeem et un qu’on oublie, on n’en parle pas beaucoup, c’est Jason Kidd. Ces trois joueurs avaient un impact sur le jeu, sur l’équipe dans laquelle ils jouaient, hors-norme. Et qu’on a déjà oublié, bizarrement », a-t-il ainsi conclu.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés