Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Il y a 35 ans, Patrick Ewing disputait son premier match en NBA

Le 26 octobre 1985, le pivot des Knicks entamait sa légendaire carrière à New York. Pour ses débuts, il faisait face à une référence de son poste, un triple MVP même : Moses Malone.

Quand il débarque en NBA et chez les Knicks en 1985, après une Draft toujours entourée d’un mythe, Patrick Ewing n’est pas un rookie comme les autres. En conséquence, la ligue lui a réservé un match d’ouverture face à un adversaire pas comme les autres : Moses Malone.

Le jeune pivot de New York affronte donc celui des Sixers, triple MVP (1979, 1982, 1983), le 26 octobre 1985.

La foule veut voir ça puisque 19 591 fans sont présents au Madison Square Garden, qui est donc plein, pour apprécier cet alléchant duel. L’expérience de la star de Philadelphie, secondée par Julius Erving (20 points) et Charles Barkley (14 rebonds), va faire la différence avec 35 points, 13 rebonds et 3 contres.

Patrick Ewing, lui, compile 18 points, 6 rebonds et 3 contres. Le rookie des Knicks a manqué de métier, et n’a pas assez attaqué Moses Malone. Il a préféré shooter de loin, n’a que peu provoqué de fautes et sa seconde mi-temps (1/7 au shoot pour 3 points) fut moins séduisante que la première.

« Si Ewing avait joué avec nous, il aurait davantage évolué près du cercle que loin du panier », commente Julius Erving. « Il faut donner du temps au gamin », ajoute Moses Malone. « Avec plus d’expérience, il sera incroyable. »

Moses Malone, lui, n’a par contre pas hésité à enfoncer l’ancien de Georgetown, en shootant notamment 18 lancers-francs. Pourquoi Patrick Ewing n’a-t-il pas essayé de faire parler sa puissance ? Aurait-il été impressionné par l’ombre géante de son adversaire ? « Je pense que c’est à cause de Moses », avoue-t-il.

Les Knicks s’inclinent donc 89-99. Mais c’est bientôt Patrick Ewing qui fera peur à tous les pivots de la ligue.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés