Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

D’assistant bénévole de Nick Nurse jusqu’aux Pacers, le chemin sinueux de Nate Bjorkgren

Avant d’obtenir ce poste de coach principal d’une équipe NBA, Nate Bjorkgren a dû batailler pour se faire une place sur les bancs. Il a profité de sa relation privilégiée avec le coach des Raptors pour y parvenir.

Intégrer la NBA ? Nate Bjorkgren réalise dès l’adolescence que ce ne sera pas possible pour lui. En tant que joueur du moins. Pour atteindre les plus hautes sphères du basket, le natif de Storm Lake, une bourgade de 10 000 âmes dans l’Iowa, devra se concentrer sur le coaching.

Dès l’âge de 23 ans, il décroche son premier poste d’entraîneur principal, amateur, au Sioux Central High School. « Je savais que je voulais être coach, je voulais l’être tout de suite », racontait-il en 2015. « C’était une petite école. J’étais le coach principal de basket, assistant coach au baseball et au football, je conduisais le bus. C’était un de ces boulots où il faut être partout, ça m’a vraiment aidé à me structurer très tôt. »»

L’expérience a beau être formatrice, le jeune coach a de plus grandes ambitions. Il décide de quitter Sioux Central et son Iowa natal pour gagner l’Arizona… sans même avoir de proposition en vue. Osé. « Je voulais aller dans une plus grande ville et voir un peu du pays », justifie-t-il. Son envie de changer d’air paye.

Il est recruté par le lycée de Cactus Shadows de Scottsdale. Ses trois années là-bas lui permettent de se faire remarquer puisqu’il remporte, à l’échelle de l’État de l’Arizona, le titre de coach de l’année pour la saison 2005-2006.

Nick Nurse ne peut lui offrir que du bénévolat

Nate Bjorkgren n’est évidemment pas rassasié. Plus qu’évoluer dans un établissement et une ville plus grands, il veut intégrer le staff d’une équipe professionnelle. Retour dans l’Iowa où un homme est susceptible de lancer sa carrière pour de bon : Nick Nurse.

Ce dernier, ancien assistant à l’université du Dakota du Sud où Nate Bjorkgren a joué plus jeune, est à la tête des Iowa Energy, l’équipe D-League (future G-League) liée aux Timberwolves. Le coach en herbe fait alors tout pour convaincre Nick Nurse de le prendre. « Je lui envoyais des e-mails, je l’appelais. Il avait déjà son assistant mais il m’a dit ‘Hey, si tu veux te porter volontaire, tu es le bienvenu.’ J’étais dans une situation confortable avec Cactus Shadows mais j’y ai renoncé pour vouloir devenir entraîneur de basket professionnel. »

Là encore, le pari de ce bénévolat est risqué. Il doit payer de sa poche certains voyages pour suivre l’équipe, s’occuper du déjeuner du staff, coller du ruban adhésif dans les salles pour marquer la ligne des 3-points NBA… « Il s’agissait plus de ce qu’il voulait vraiment faire de sa vie que de l’argent« , se souvient le coach des Raptors.

Près de dix ans de D-League avant la NBA

L’année suivante, un poste se libère : Nick Nurse récompense naturellement Nate Bjorkgren. 500 dollars, puis 2 500 dollars… Son salaire reste hyper modeste, si bien qu’il doit donner des cours de gym pour payer ses factures. Mais au moins, il a un pied dans le monde professionnel.

Ses quatre années là-bas, marquées par le titre de la ligue de développement en 2011, lui permettent d’obtenir sa propre équipe D-League, avec les Dakota Wizards, relocalisés et renommés plus tard, Santa Cruz Warriors.

L’année 2013 marque une année charnière pour lui. Nate Bjorkgren parvient à mener les Warriors jusqu’en finale des playoffs D-League. Face à eux, les Rio Grande Valley Vipers coachés cette année-là… par Nick Nurse. L’équipe de ce dernier remporte le titre et le coach vainqueur plaisante avec son ancien assistant, en se disant qu’un jour, ils s’affronteraient en finale NBA…

Pas tout à fait prémonitoire. Car après quelques saisons supplémentaires dans la ligue de développement, dont un retour à Iowa Energy, Nate Bjorkgren finit par être recruté en 2015 par Jeff Hornacek (ancien joueur universitaire d’Iowa State) et les Suns en tant qu’assistant. Et trois ans après, il boucle la boucle en retrouvant Nick Nurse à Toronto, où ils remportent ensemble le titre suprême avec les Raptors.

De Toronto, Nick Nurse va maintenant pouvoir apprécier Nate Bjorkgren écrire une nouvelle page à son parcours dans l’Indiana. Pas très loin de son Iowa de toujours.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés