Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Quand les jumeaux de Matt Barnes sont devenus les mascottes des Warriors

Steve Kerr a retenu cette particularité de Gregg Popovich dans sa façon d’impliquer la famille des joueurs, ce dont ont pu pleinement profiter Isaiah et Carter Barnes lors de la dernière année de la carrière de leur père, conclu sur le titre de 2017.

Steve Kerr était récemment invité du podcast « All The Smoke » animé par un joueur qu’il a coaché, Matt Barnes et un ancien coéquipier aux Spurs en 2002-2003, Stephen Jackson. Le coach des Warriors en a ainsi profité pour livrer de croustillantes anecdotes, comme celle-ci qu’il considère comme l’une des plus savoureuses depuis qu’il est coach.

Une histoire qui symbolise le lien fort qui pouvait exister au sein de son équipe lors des playoffs 2017, les derniers de la carrière de Matt Barnes qui a pris sa retraite dans la foulée du deuxième titre acquis par Golden State.

« C’est quelque chose en lequel je crois beaucoup, et que j’ai vraiment appris de Pop’, dans la façon d’impliquer les membres des familles des joueurs dans ce qui est possible de faire avec eux dans la vie de l’équipe, a-t-il déclaré. Donc on invite toujours les joueurs à venir avec leurs enfants et familles même dans l’avion s’ils le veulent ».

Aux premières loges lors de la remise des trophées

Matt Barnes avait donc l’habitude de faire profiter ses deux jumeaux, Isaiah et Carter, de ces instants partagés avec le reste du groupe. Jusqu’à ce que les deux rejetons d’une dizaine d’années ne fassent partie intégrante du groupe, au point d’interférer lors de la causerie d’avant match de l’un des assistants de Steve Kerr, en l’occurrence Mike Brown.

« On était en déplacement à San Antonio. On avait une réunion au petit-déjeuner dans l’un des salons de l’hôtel, tu avais pris tes enfants avec toi. Tout le monde déjeune, puis la réunion commence et tu me demandes si tu dois renvoyer les jumeaux dans leur chambre. Et je te dis, non, pas de souci, ils peuvent rester. Ils étaient déjà des basketteurs à l’époque, ils shootaient avant l’entraînement, je savais qu’ils allaient adorer. On a commencé par le scouting-report de Mike Brown. Donc je lui demande de débuter par les « match-ups ». Il dit : « Nous allons changer le cinq majeur pour ce match ». Et tu n’avais encore jamais débuté. Et je suis assis au fond de la salle, donc je peux tout observer. Il dit, « Ce soir, nous allons commencer avec Steph (Curry), Klay (Thompson), Matt, tu vas débuter au poste 3 et tu vas défendre sur Kawhi Leonard ». Et là je vois tes deux jumeaux se lever et commencer à lever les mains en l’air de joie. C’est l’un de mes moments préférés de toute ma carrière, parce que c’est le plus important, de pouvoir profiter de ces moments avec sa famille ».

L’ailier avait disputé 26 minutes dans la victoire des Warriors ce soir là (110-98). Quelques mois plus tard, Matt Barnes terminait sa carrière par un titre NBA. Au moment de la remise du trophée, on peut ainsi voir Isaiah et Carter au premier, prêts à tout pour toucher, eux aussi, le trophée Larry O’Brien.

« Ce parcours avec les enfants, c’était le meilleur, a confirmé papa Barnes. Ils ont eu la chance de prendre l’avion avec nous, d’être dans le vestiaire, dans nos réunions d’avant-match, c’est comme s’ils faisaient partie des Warriors (…). Quand on a finalement gagné le titre, alors que j’étais au fond de la scène à profiter à fond, les jumeaux étaient devant les trophées. Ils voulaient tenir le trophée de MVP de KD et le trophée de champion des mains de Steph. C’est comme s’ils étaient avec nous. Et quand j’ai eu ma bague, je me suis assuré qu’ils en aient aussi une et ils étaient au septième ciel. J’en profite, car je n’ai jamais eu l’occasion de le faire, pour te remercier pour ça ».

Les enfants de Zaza Pachulia, David West et Matt Barnes ont même parfois pu se livrer à des trois contre trois afin de renforcer un peu plus l’esprit familial et la cohésion qui pouvaient régner dans cette équipe cette saison là.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés