Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Un immense Jimmy Butler maintient le Heat en vie !

La star du Heat a réalisé un match de patron, avec un énorme triple-double (40 points, 13 passes, 11 rebonds), en portant une équipe floridienne (115-104) encore diminuée. Miami revient à 2-1.

La première action du match donne le ton : un alley-oop de LeBron James pour Dwight Howard. C’est le symbole d’un début de match rythmé. Les Lakers peinent pour servir Anthony Davis, car ce dernier est bien défendu par Jae Crowder, qui passe devant lui pour contester les éventuelles passes. En souffrance pour faire tourner la balle, les joueurs de Frank Vogel perdent cinq ballons en moins de cinq minutes. Des munitions perdues qui se transforment en points pour le Heat. Miami est mieux entré dans la partie, sans être à l’abri de faire des mauvais choix, comme les trois shoots primés de suite pris trop rapidement par Duncan Robinson.

Les Lakers repoussés loin du panier

L’attaque des Lakers, si flamboyante depuis deux matches, a disparu. La défense individuelle du Heat gêne les transmissions. Comme si cela ne suffisait pas, Anthony Davis prend deux fautes et rejoint le banc sans avoir shooté !

Avec ses lancers-francs, LeBron James maintient les Lakers dans la course, bien aidé par les deux tirs primés de Kyle Kuzma. Malgré un Anthony Davis absent et 10 ballons perdus (un de plus que durant l’intégralité du Game 2), les Lakers ne sont finalement qu’à trois points (26-23).

Anthony Davis revient en jeu et marque ses premiers points en début de deuxième quart-temps. Los Angeles retrouve des couleurs, mais l’intérieur ne peut pas s’exprimer pleinement, Jae Crowder et Andre Iguodala continuent leurs remarquables efforts pour ne pas lui laisser d’espace, le Heat ayant décidé de verrouiller la raquette. La maîtrise de Jimmy Butler, très agressif, tranche avec les nombreuses fautes commises par les défenseurs de Los Angeles. Miami passe un 11-0 et durant ce run, Anthony Davis prend sa troisième faute.

Le Heat joue bien, mieux que les Lakers qui souffrent offensivement, entre ratés au shoot et circulation du ballon très laborieuse. La pause arrive avec de nouveau une faible avance pour le Heat (58-54) alors que LeBron James est bien isolé dans le cinq majeur. Heureusement pour lui, le banc californien l’a soutenu.

Anthony Davis oublié, Jimmy Butler brillant

Le retour des vestiaires ne change rien à la situation d’Anthony Davis : il est encore et toujours plombé par les fautes puisqu’il n’a besoin que de 100 secondes en seconde mi-temps pour prendre sa quatrième. Néanmoins, Frank Vogel décide de le laisser sur le parquet, afin qu’il trouve un peu de rythme. Et les Lakers en ont besoin, car Miami reprend fort avec un 10-0. Les joueurs d’Erik Spoelstra sortent les muscles et dominent physiquement les débats. « AD » parvient enfin à peser, mais c’est trop peu face à un Jimmy Butler de gala, qui porte ses coéquipiers à merveille en faisant toujours le bon choix (85-80).

C’est le moment pour LeBron James et sa bande d’accélérer. La star sert deux fois de suite à 3-pts Markieff Morris puis Rajon Rondo inscrit un layup pour un 8-0 qui remet Los Angeles aux commandes de la partie.

Jimmy Butler répond avec un panier et trois passes décisives, notamment pour un Kelly Olynyk dont les paniers font beaucoup de bien. Les deux stars se livrent un gros duel, mais LeBron James en fait trop et enchaîne deux marchers de suite. Surtout, « LBJ » néglige Anthony Davis offensivement. Ce dernier ne touche plus la balle, et n’est pas aidé par les nombreuses pertes de balles de ses coéquipiers. Même les rebonds offensifs ne sont pas convertis en paniers marqués. Il y a trop de déchets dans le jeu de Los Angeles.

En face, pour conclure ce match si bien contrôlé, toutes les possessions se terminent dans les mains de Jimmy Butler. L’ailier du Heat est sur un nuage : soit il marque en pénétration ou à mi-distance, soit il provoque des fautes et va sur la ligne des lancers-francs. Il termine avec un match XXL, en mode patron (40 points, 13 passes, 11 rebonds) qui permet à Miami de l’emporter 115-104 et de rester encore en vie dans cette série.

En attendant peut-être les retours de Bam Adebayo et Goran Dragic…

Heat / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Butler 45 14/20 0/0 12/14 1 10 11 13 0 2 5 2 40 55
J. Crowder 34 5/12 2/8 0/0 1 7 8 1 4 0 1 0 12 13
M. Leonard 13 3/3 1/1 0/0 0 1 1 0 2 1 0 0 7 9
D. Robinson 39 4/12 3/10 2/2 0 5 5 3 4 2 0 1 13 16
T. Herro 36 6/18 2/7 3/3 0 3 3 2 1 1 1 0 17 10
K. Olynyk 31 5/9 3/5 4/4 0 7 7 1 4 2 0 0 17 23
S. Hill 4 1/1 1/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 3 3
D. Jones Jr. 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
A. Iguodala 17 1/2 0/1 0/0 1 0 1 3 2 0 1 0 2 4
K. Nunn 20 2/3 0/1 0/0 0 1 1 2 5 0 4 0 4 2
Total 41/80 12/34 21/23 3 34 37 25 23 8 12 3 115
Lakers / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 33 6/9 1/2 2/2 2 3 5 3 4 2 5 0 15 17
L. James 39 9/16 1/5 6/9 1 9 10 8 2 0 8 2 25 27
D. Howard 15 2/2 0/0 0/0 2 1 3 1 2 1 1 0 4 8
D. Green 17 0/6 0/4 2/2 0 3 3 1 3 0 1 0 2 -1
K. Caldwell-Pope 29 1/5 1/3 2/4 0 3 3 1 4 1 0 0 5 4
M. Morris 25 6/13 5/11 2/3 1 5 6 2 1 0 1 0 19 18
K. Kuzma 23 6/13 4/8 3/3 2 1 3 0 3 0 1 0 19 14
J. Dudley -- ///// ///// ///// -- -- -- -- -- -- -- -- -- 0
R. Rondo 28 2/8 0/3 0/0 2 6 8 5 3 2 2 0 4 11
J. Smith 5 1/3 1/3 0/0 0 1 1 0 0 1 0 0 3 3
A. Caruso 26 1/4 1/3 5/6 1 0 1 2 0 1 0 0 8 8
Total 34/79 14/42 22/29 11 32 43 23 22 8 19 2 104

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés