Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James se souvient de sa première finale NBA et de la leçon retenue

À 22 ans, LeBron James disputait sa première finale NBA face aux Spurs. Une première en forme de « coup de balai » qui l’a façonné pour la suite.

Ces détracteurs ne manquent jamais de le lui rappeler : LeBron James affiche un bilan négatif en finale avec 3 victoires pour 6 défaites. Mercredi soir, après la victoire de la Game 1 face au Heat, il avait évoqué 2011 et ce revers marquant face aux Mavericks. Les « Three Amigos » avaient toute la NBA contre eux, et Dirk Nowitzki et ses coéquipiers avaient parfaitement réagi après la perte du premier match face à un LeBron transparent.

Neuf ans plus tard, il ne veut évidemment aucun relâchement de la part de ses coéquipiers, et jeudi, on lui a aussi rappelé un autre traumatisme : le « sweep » subi en 2007 face aux Spurs.

« Évidemment, ils formaient la meilleure équipe. Il fallait composer avec Timmy, Manu, Tony et Pop, quatre Hall of Famers, et je savais que ce serait un défi, pas uniquement pour moi, mais pour l’équipe et notre franchise. J’ai vu leur manière d’aborder chaque match, d’aborder chaque possession. Ils ne faisaient pas d’erreurs. Ils ne se satisfaisaient pas d’être en finale, et ils voulaient devenir les plus grands, sur le plan collectif et individuel. »

L’avantage, aux Lakers, c’est que certains de ses coéquipiers ont déjà été champions NBA ou ont déjà atteint les Finals. Mais à l’époque, c’était tout frais pour lui.

« Je l’ai ressenti à 22 ans, et je l’ai vu à 22 ans. Cela m’a aidé à me façonner, année après année, simplement à penser au fait que je n’avais pas été capable d’atteindre le but ultime. Mais dans le même temps, comme je l’ai dit, me retrouver face à cette adversité et vivre ces moments m’ont permis de vivre ça toute ma carrière. »

On se souvient aussi de cette accolade, à la fin des Finals 2007. Tim Duncan, alors au sommet de son basket, s’approche de LeBron James et lui glisse quelques mots : « J’adore la façon dont tu te comportes avec tes coéquipiers. Ne change rien, reste comme tu es. Très bientôt, cette ligue sera à toi. » Avant d’ajouter en rigolant : « Mais j’apprécie que tu nous aies laissé le titre cette année ! »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *