Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Diminué physiquement, Jamal Murray n’avait plus de jus

Auteur cette nuit de la plus petite performance de sa série face aux Lakers, la star des Nuggets s’est plaint de douleurs au pied et au genou.

Habitué à être le sauveur des Nuggets depuis le début de ces playoffs, Jamal Murray n’a pas eu son rendement habituel dans ce Game 5. Le meneur a terminé avec 19 unités (7/17 aux tirs), le plus petit total de sa série face aux Lakers, 4 rebonds, 8 passes mais 5 ballons perdus.

L’explication tient, en partie, à sa condition physique. Il est apparu moins incisif et fringant qu’à l’accoutumée. Et surtout, gêné par son genou droit. Un sentiment confirmé par l’intéressé en conférence de presse d’après-match.

« J’ai un gros hématome sur le pied, » indique-t-il. « Ça m’a fait mal pendant tout le match. J’ai changé de chaussures et ça n’a pas aidé. Et oui, j’ai une contusion au niveau de l’os (du genou). Ce n’est pas quelque chose que j’aime dire devant tout le monde. J’ai juste joué avec. C’était douloureux ouais, mais ça va. »

Au-delà de ses pépins physiques, Jamal Murray était également usé par les nombreuses batailles livrées ces dernières semaines. Déjà apparu affecté par son premier tour face au Jazz, le meneur de 23 ans a encore dû puiser dans ses réserves face aux Lakers.

Avec un temps de jeu moyen de 41 minutes, il a été le joueur le plus utilisé dans cette finale de conférence.

Il n’avait plus « l’énergie nécessaire »

« J’ai eu un peu de mal aujourd’hui. Après environ 80 jours dans la « bulle » et beaucoup de minutes jouées, je n’avais pas l’énergie nécessaire pour aider mes coéquipiers. Sans pouvoir me déplacer, couper ou marquer autant que d’habitude… Je peux faire tellement mieux de bien des façons. Je ne peux pas me contenter d’aller jusqu’au bout du match. Je dois essayer d’aider mon équipe à gagner par tous les moyens. J’aurais pu être bien meilleur. »

Sans doute, mais Jamal Murray avait déjà beaucoup accompli depuis son arrivée à Orlando, au point de changer de statut aux yeux de ses pairs. « Il a été notre leader, » salue son coéquipier Nikola Jokic, « avec son énergie tout au long des playoffs. Il était même un peu amoché et blessé avant même que j’arrive ici (dans la « bulle » d’Orlando). Mais c’est un battant, un compétiteur, un shooteur extraordinaire. Il a joué de façon incroyable. »

Un discours insuffisant pour consoler son partenaire préféré : « C’était une bonne campagne, mais je ne veux pas être dans la position de perdre. Je déteste perdre et rien d’autre n’a vraiment d’importance pour moi. »

Jamal Murray Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 DEN 82 22 40.4 33.4 88.3 0.5 2.1 2.6 2.1 1.5 0.6 1.4 0.3 9.9
2017-18 DEN 81 32 45.1 37.8 90.5 1.0 2.7 3.7 3.4 2.1 1.0 2.1 0.4 16.7
2018-19 DEN 75 33 43.7 36.7 84.8 0.9 3.4 4.2 4.8 2.0 0.9 2.1 0.4 18.2
2019-20 DEN 59 32 45.6 34.6 88.1 0.8 3.2 4.0 4.8 1.7 1.1 2.2 0.3 18.5
Total   297 29 43.9 35.8 88.0 0.8 2.8 3.6 3.7 1.9 0.9 1.9 0.3 15.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés