Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Des Nuggets « vidés » affrontent des Clippers plus reposés

Comparé aux Clippers, les Nuggets ont dû jouer un match supplémentaire face au Jazz pour conclure une série éprouvante.

Carbonisé Jamal Murray ! À l’issue de son Game 6 héroïque à 50 unités, le meneur des Nuggets a eu toutes les peines du monde à reprendre son souffle face à la caméra. Il semblait autant usé par son effort qu’emporté par l’émotion des récents événements hors basket, incarnée par le visage de George Floyd reproduit sur ses chaussures.

Deux jours plus tard, après la victoire des siens lors du Game 7, ce même Murray livrait une autre impression plutôt inattendue. Lorsqu’on lui demandait comment Denver allait se préparer à son duel à venir face aux Clippers, deux jours plus tard, il lâchait, stupéfiait et quasi abattu : « On joue jeudi ?! On n’a pas deux jours de repos ? »

Jamal Murray et les Nuggets vont donc bien devoir repartir au charbon dès la nuit prochaine, pour ré-enchainer les matches tous les deux jours comme c’est l’usage depuis le début de ces playoffs (sans compter la période de boycott). Le troisième meilleur scoreur de la compétition est particulièrement concerné par la question du repos.

Septième plus gros temps de jeu des playoffs (38 minutes en moyenne), il vient d’enchaîner quatre matchs de suite à 41 minutes minimum. Durant ce premier tour, il a même parfois dû jouer des mi-temps complètes sans sortir !

« On se sent vidé sur le plan émotionnel »

Si Nuggets et Clippers ont tous les deux profité de repos supplémentaire avec le récent mouvement de boycott, les hommes du Colorado auront un match supplémentaire dans les jambes, la septième manche face au Jazz, par rapport aux Californiens.

Un avantage ou l’inverse ? « Je dirais qu’on voudrait un peu des deux », rétorque Doc Rivers, dont le meilleur joueur Kawhi Leonard a joué 39 minutes par match face à Dallas. « Denver a joué un Game 7, un gros match, donc ils auront certainement un meilleur rythme que nous. Mais nous aurons plus de repos. Je pense que si vous interrogez les 30 entraîneurs de la ligue, il est probable qu’ils soient divisés à 15-15 sur ce qu’ils préfèrent. Nous espérons avoir utilisé ce temps à bon escient, mais nous le saurons demain (ce jeudi). »

De son côté, Mike Malone constate que son équipe et lui ont été usés par ce premier tour éprouvant.

« Je n’ai pas joué une seconde face au Jazz mais je me suis réveillé fatigué » décrit le coach des Nuggets. « On se sent vidé sur le plan émotionnel. Je ne peux qu’imaginer comment Jamal, Nikola (Jokic) et tous nos joueurs se sentent parce qu’on leur a tant demandé pendant ces 58 jours dans la « bulle ». Toutes les émotions, en plus des exigences physiques… Et ajoutez à cela un Game 7, la jubilation et l’euphorie d’une victoire. »

Euphorie de courte durée donc.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés