Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Jamal Murray, le culotté

De bout en bout, Jamal Murray aura été le moteur de son équipe, et il termine à deux petits rebonds d’un triple double, tout en étant décisif dans le money time.

Superstar face au Jazz, puis héros du Game 7 face aux Clippers avec ses 40 points, Jamal Murray aura attendu le Game 3 face aux Lakers pour revenir sur le devant de la scène. Même si Nikola Jokic a été très bon avec ses 22 points, 10 rebonds et 5 passes et que Jerami Grant a été parfait en apportant 26 points, c’est bien Jamal Murray qui a été le métronome de l’équipe, et surtout c’est lui, dans le 4e quart-temps, qui va tuer le match.

Sa ligne de stats est déjà superbe avec 28 points, 12 passes (record personnel) et 8 rebonds à 10 sur 17 aux tirs. Et pourtant, il y a du costaud en face pour défendre sur lui. Mais Jamal Murray a joué juste ce soir. Il a lancé le mouvement en attaque, et lorsqu’il lâche vite la balle et se déplace, c’est tout Denver qui déroule. Et quand il voit une brèche, il va au bout comme sur ce dunk au début du 4e quart-temps pour donner 20 points d’avance.

« Quand vous regardez ces trois séries, on constate qu’il a gagné le respect de ses adversaires. Ils préparent un plan contre lui, ils font des prises à deux, ils glissent en défense » explique Mike Malone. « Ils le confrontent à tellement de choses différentes, et c’est ce qui arrive quand on est un joueur de niveau All-Star. »

De « niveau » seulement car Jamal Murray n’est pas encore All-Star. Mais s’il maintient ce niveau de jeu, il le sera en 2021 tant sa maîtrise est évidente.

Comme sur cette passe intérieure pour Paul Millsap dans le money time. On le pense mal embarqué, prêt à forcer un tir ou une passe, mais il trouve son intérieur sous le cercle. Et que dire de ses deux 3-points pour tuer le match.

Sur le premier, il a Alex Caruso sur le dos, et il parvient à se retourner sur lui-même pour lui planter un 3-points sur le nez. Il redonne de l’air aux Nuggets alors que les Lakers étaient revenus à -4. Puis le second, pour tuer le match à 9 mètres ou même 10. Il a les grands bras et la taille d’Anthony Davis face à lui, mais il profite d’un mètre de distance pour lui planter un 3-points sur le museau. C’est le Jamal Murray de la bulle, talentueux et culotté.

Comme sa décla du soir, qui traduit sa confiance : « Franchement, on a le sentiment qu’on devrait mener 2-1. »

Jamal Murray Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 DEN 82 22 40.4 33.4 88.3 0.5 2.1 2.6 2.1 1.5 0.6 1.4 0.3 9.9
2017-18 DEN 81 32 45.1 37.8 90.5 1.0 2.7 3.7 3.4 2.1 1.0 2.1 0.4 16.7
2018-19 DEN 75 33 43.7 36.7 84.8 0.9 3.4 4.2 4.8 2.0 0.9 2.1 0.4 18.2
2019-20 DEN 59 32 45.6 34.6 88.1 0.8 3.2 4.0 4.8 1.7 1.1 2.2 0.3 18.5
Total   297 29 43.9 35.8 88.0 0.8 2.8 3.6 3.7 1.9 0.9 1.9 0.3 15.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés