Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Luka Doncic : « C’était un geste lamentable »

Pour Luka Doncic, il n’y a plus de doute à avoir : depuis deux matches, Marcus Morris cherchait à le blesser.

Après avoir marché sur la chaussure de Luka Doncic dans le Game 5, Marcus Morris y est allé plus franchement dans le Game 6. Dès le premier quart-temps, une grosse tarte sur l’épaule du Slovène, envoyé au tapis. Les arbitres sifflent directement une Flagrant II, synonyme d’expulsion.

« C’était un geste lamentable. Qu’est-ce que je peux dire de plus ? » demande Luka Doncic à la presse. « Cela fait deux matches de suite qu’il fait des choses comme ça. Dans le match précédent, j’espérais vraiment que ce ne soit pas volontaire, mais en voyant la faute de ce soir, vous imaginez ce que j’en pense… Je ne veux pas m’occuper de joueurs comme ça. On passe à autre chose. »

Déjà défendu par Doc Rivers, qui avait parlé de maladresse, Marcus Morris répète qu’il n’est pas un « sale joueur » et qu’il n’a jamais cherché à faire mal. « C’est une grosse faute et il fallait siffler, mais franchement je ne pense pas qu’il fallait aller aussi loin. Ce n’est pas comme si je n’avais pas touché le ballon. Je ne l’ai pas attrapé. Je n’ai rien fait de tout ça. C’était une grosse faute. »

« Luka Doncic va être le visage de la NBA. Je sais comment ça marche… »

Et Marcus Morris d’estimer que ça fait partie du jeu, et de cette série. « Franchement, il y a eu beaucoup d’accrochages dans cette série. C’était un combat dur. Je ne veux pas que les gens confondent le fait de se donner à fond au basket, et le fait d’essayer de blesser quelqu’un. Tim Hardaway a fait une énorme faute sur Paul George dans le dernier match, et il n’avait pas été sorti du match. »

Pour Marcus Morris, il est aussi victime du fait que ce soit Luka Doncic, le nouveau « golden boy » de la NBA. « Il est jeune et il va être le visage de la NBA. Je prends tout ça en compte. Je joue depuis un moment, et je sais comment ça marche… Je suis adulte, et je campe sur mes positions. Comme je l’ai dit, je n’ai jamais voulu lui marcher sur la cheville. Ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent ici et là, et sur Twitter… Peu importe ce qu’ils disent, je continuerai de jouer et je suis content que mon équipe soit au second tour. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés