Matchs
hier
Matchs
hier
LAL116
MIA98
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.3MIA3.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Preview Play-in | Portland (8e) – Memphis (9e)

Qui affrontera les Lakers au premier tour des playoffs à partir de mardi ? C’est tout l’enjeu de ce barrage entre les Blazers et les Grizzlies.

Respectivement 8e et 9e avant d’attaquer la reprise de la saison, les Grizzlies et les Blazers se retrouvent pour disputer le barrage, mais les places ont été inversées. C’est donc Portland, vainqueur d’un petit point de Brooklyn, qui a la main, et n’a donc besoin que d’une victoire pour se qualifier en playoffs. Memphis, en difficulté dans la « bulle », devra battre deux fois les Blazers pour gagner le droit d’affronter les Lakers.

MENEURS

Peut-on trouver duel plus excitant en NBA sur le poste de meneur de jeu ? A gauche, Damian Lillard, meilleur marqueur dans la « bulle », et peut-être le meilleur meneur de la NBA cette saison. La star des Blazers est en feu depuis ses lancers ratés face aux Clippers avec 51 points de moyenne sur les trois derniers matches. Et dire qu’il est habituellement encore plus fort en playoffs…

En face, le meilleur rookie de la saison, Ja Morant. Le numéro 2 de la Draft 2019 n’aura eu besoin que de quelques mois pour prouver qu’il était un « franchise player ». Difficile de lui trouver des défauts puisqu’il est spectaculaire, mature et aime faire jouer les autres. On peut s’attendre à ce qu’il élève encore son niveau de jeu.

Avantage : Portland

EXTÉRIEURS

Dans quel état physique sera C.J. McCollum qui souffre d’une fracture d’une vertèbre ? Il a rassuré avec ses 25 points et 7 points face aux Nets, et on a noté qu’il s’écartait davantage du cercle et qu’il allait moins chercher le cercle. S’il reste dans ces dispositions, son duo avec Carmelo Anthony part avec une longueur d’avance sur l’épatant Dillon Brooks et Kyle Anderson. C’est une vraie opposition de style, et les Blazers devront se méfier de l’agressivité du premier, et de l’intelligence de jeu du second. Avantage à Portland pour leur expérience.

Avantage : Portland

INTÉRIEURS

La perte de Jaren Jackson Jr. fait très mal aux Grizzlies puisqu’il tournait à 23.5 points par match après trois rencontres, mais Taylor Jenkins a trouvé une solution de rechange avec Anthony Tolliver. Ce n’est pas le même style, mais ça permet de continuer d’écarter le jeu autour de Jonas Valanciunas, auteur d’une très bonne saison.

Auteur d’ailleurs de son premier triple double en carrière face aux Bucks, le Lituanien fait très mal dans la raquette mais aussi dans sa distribution du jeu.

C’est un gros rebondeur, et son duel avec Jusuf Nurkic vaudra le coup d’oeil. Le Bosnien est quasiment revenu à son meilleur niveau, mais il ne profite pas d’un ailier-fort comme Anthony Tolliver pour lui laisser de la place en attaque. À ses côtés, Zach Collins, un intérieur qui s’occupe des tâches obscures.

Égalité

LES BANCS

Les Grizzlies n’ont pas perdu uniquement Jaren Jackson Jr puisqu’ils doivent aussi composer sans Tyus Jones et Justise Winslow. À l’inverse, le banc de Portland est costaud avec l’éclosion de Gary Trent Jr, peut-être le meilleur sixième homme de la « bulle », et Hassan Whiteside, remplaçant depuis le retour de Jusuf Nurkic, reste efficace sur des courtes séquences. Même sans Trevor Ariza, Portland possède une bonne rotation de 8/9 joueurs. À Memphis, il y a de la jeunesse et de la folie avec Brandon Clarke et Grayson Allen, deux vrais « energizer ». Mais ça reste court.

Portland

LES COACHES

Taylor Jenkins ferait un beau coach de l’année pour avoir géré au mieux la reconstruction des Grizzlies. Ses joueurs affichent un enthousiasme d’universitaires et leur 9e place est méritée. On ne s’ennuie jamais en regardant Memphis. Face à lui, l’un des meilleurs coaches de sa génération, ancien assistant de Rick Carlisle à Dallas.

Terry Stotts possède désormais une belle expérience de playoffs, et les victoires face au Thunder et aux Nuggets l’an passé lui ont fait franchir un cap. Son équipe a une victoire d’avance dans ce duel, et il devrait pouvoir trouver les systèmes et les mots pour répondre à la folie des Grizzlies.

Avantage : Portland

LA CLÉ DE LA SÉRIE

L’adresse à 3-points de Memphis. C’est le gros point faible des Grizzlies dans la bulle puisqu’ils shootent à 32% à 3-points, et affiche le 21e pourcentage aux tirs sur 22 !

Même s’il y a quelques shooteurs dans l’équipe, il n’y a pas de spécialiste du genre à l’arrière, et ça limite les solutions en attaque. Aussi fort soit-il, Ja Morant ne pèse pas assez derrière l’arc avec un 25% dans les tirs primés à Disney World. En face, Gary Trent Jr fait très mal, et Damian Lillard n’est plus à présenter. Si Memphis ne parvient pas à écarter le jeu avec de l’adresse longue distance, ce sera compliqué.

SAISON RÉGULIÈRE

12 février 2020 : Grizzlies – Blazers (111-104)

31 juillet 2020 : Blazers – Grizzlies (140-135, a.p)

1-1

VERDICT

Portland

CALENDRIER

Game 1 : samedi 20h15 sur BeIN Sports 1
Game 2 : dimanche 22h15 sur BeIN Sports 1 (si nécessaire)

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portland Trail Blazers en 1 clic

Memphis Grizzlies en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés