Matchs
hier
Matchs
hier
BOS121
MIA108
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.47DEN2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Myles Turner ravi de pouvoir rejouer au poste 5

L’intérieur avait dû se décaler ailier fort cette saison pour faire de la place à Domantas Sabonis. Mais en l’absence du Lituanien dans la « bulle », Myles Turner retrouve ses (bonnes) habitudes.

Les Pacers ont encore montré un visage guerrier face aux Rockets, décrochant un cinquième succès en sept matchs dans la « bulle », qui vient confirmer le statut de poil à gratter de la franchise d’Indianapolis sur cette fin de saison.

Au-delà du feuilleton Victor Oladipo qui a perturbé la préparation, Indiana n’avait pas vraiment les faveurs des pronostics à cause de l’absence de Domantas Sabonis, un des piliers de l’équipe.

Mais jusqu’à présent, les troupes de Nate McMillan ont su trouver des solutions pour compenser, avec notamment TJ Warren, révélation de cette fin de saison, Justin Holiday ou encore Myles Turner, ravi de retrouver le poste 5 et précieux hier face au « small ball » des Rockets (18 points, 12 rebonds et 2 passes décisives).

« L’une des premières choses qui m’est venue à l’esprit a été le fait que j’allais à nouveau jouer en pivot, » a-t-il ainsi déclaré lorsqu’on lui a demandé d’évoquer les conséquences de l’absence de son coéquipier. « C’est la position à laquelle je me suis habitué à être dans cette ligue. C’est là que j’ai joué toute ma carrière. Cette année, j’ai dû jouer en 4 et m’écarter un peu plus sur le périmètre. C’était un peu différent pour moi parce que je n’étais pas forcément habitué. En jouant au poste 5, vous avez la balle dans vos mains beaucoup plus, vous prenez beaucoup plus de décisions. Vous pouvez vous mettre dans un rythme plus soutenu. Je savais juste que j’allais avoir l’occasion de revenir à mon poste, de me mettre en avant et jouer un rôle plus important ».

Bénéfique aussi pour TJ Warren ?

Cette saison, les Pacers ont néanmoins réussi en évoluant avec deux tours de contrôle, Myles Turner et Domantas Sabonis, même si la tendance actuelle va plutôt à l’encontre de ce principe.

Mais avec un seul grand sur le terrain, Indiana apprend désormais à exploiter des espaces pour les shooteurs comme TJ Warren, qui fait un carton au poste 4 en tournant à plus de 50% de réussite à 3-points, et dont ont également profité Justin Holiday, Doug McDermott et Edmond Sumner de loin hier face à Houston.

« Ça ouvre des espaces pour tout le monde, de TJ à Victor, Malcolm » (Brogdon), a poursuivi Myles Turner. « Les équipes doivent me respecter en tant que pivot qui peut tirer au poste, donc ça permet d’écarter le reste du cinq de la peinture et de créer des lignes de circulation et des possibilités pour tout le monde. On peut driver jusqu’au panier à de nombreux endroits ». De quoi encore interroger sur la complémentarité du duo Turner/Sabonis…

Myles Turner Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 IND 60 23 49.8 21.4 72.7 1.1 4.4 5.5 0.7 2.6 0.4 1.1 1.4 10.3
2016-17 IND 81 31 51.0 34.5 80.9 1.7 5.6 7.3 1.3 3.2 0.9 1.3 2.1 14.5
2017-18 IND 65 28 47.9 35.7 77.7 1.4 5.0 6.4 1.3 2.9 0.6 1.5 1.8 12.7
2018-19 IND 74 29 48.7 38.8 73.6 1.4 5.8 7.2 1.6 2.6 0.8 1.4 2.7 13.3
2019-20 IND 62 30 45.7 34.4 75.1 1.4 5.2 6.6 1.2 2.7 0.7 1.4 2.1 12.1
Total   342 28 48.8 35.6 76.8 1.4 5.2 6.7 1.2 2.8 0.7 1.3 2.1 12.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés