Pariez en ligne avec Unibet
  • MEM2.2MIL1.65Pariez
  • PHO1.4DAL2.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sentiments contrastés pour Jusuf Nurkic

Le pivot des Blazers a enfin rejoué et Portland s’est imposé face à Memphis. Sauf que dans le même temps, sa grand-mère a été contaminée par le Covid-19. Elle est dans le coma en Bosnie.

Sportivement, Jusuf Nurkic pouvait difficilement rêver mieux pour signer son retour après 16 mois d’absence. L’intérieur a compilé 18 points, 9 rebonds, 6 contres et 5 passes contre les Grizzlies.

Il a réalisé le match idéal pour montrer ce qu’il peut apporter aux Blazers, dans ce qui manquait à cette formation durant la saison : de la puissance près du cercle, de la défense et des contres qui mènent ensuite à des paniers faciles et de bonnes passes. Et Portland s’est imposé dans ce match si important pour la course aux playoffs.

Sauf que le Bosnien n’avait pas le cœur à sourire après la rencontre.

« Les deux derniers jours ont été les plus durs de ma vie », annonce-t-il à ESPN. « Ma grand-mère a le Covid-19, elle est dans le coma. Les gens ne se rendent pas compte de ce qu’il se passe. C’est du sérieux, sinon, on ne serait pas dans une bulle. On a de la chance d’être dans un environnement sain, on est testé quotidiennement, mais je vous en prie, prenez soin de vous et portez un masque si nécessaire. »

« Son corps est bien là, mais son cœur est ailleurs »

C’est la semaine passée que l’intérieur a appris que sa grand-mère de 67 ans était hospitalisée en Bosnie, après avoir insisté auprès d’elle pour qu’elle se rende l’hôpital. Il n’a alors pas réussi à dormir de la nuit.

« Son humeur a changé immédiatement », souligne C.J. McCollum. « Son corps est bien là, mais son cœur est ailleurs. Donc on essaie de le porter. C’est une situation difficile pour lui, d’être loin de sa famille. Il mérite des éloges car il se bat ici, alors qu’il en a gros sur le cœur. »

Damian Lillard, qui est très proche de Jusuf Nurkic, a tenu lui aussi à mettre en lumière la performance de son coéquipier, déjà très bonne en temps normal, mais qui prend une dimension particulière quand on sait à quel point le pivot a sans doute la tête ailleurs.

« C’est un de mes amis les plus proches, donc à l’évidence, je suis là pour lui. On en a parlé. Il est tout de même capable d’être présent et de faire le boulot, aux entraînements et en match. Il fait ce genre de prestation alors qu’il a ses histoires de famille et qu’il n’a pas joué depuis 16 mois. C’est encore plus impressionnant. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés