Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL1.21WAS4.7Pariez
  • TOR1.36MEM3.25Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quelques joueurs ne porteront pas de message au dos de leur maillot

Une petite minorité de joueurs préfèrent ne mettre aucun message ou terme à la place de son nom.

Les 350 joueurs qui seront à Disney World avaient jusqu’à lundi pour annoncer à la NBA, et surtout Nike, le message choisi pour remplacer leur nom au dos de leur maillot. La NBA et le syndicat des joueurs avaient validé trente expressions ou mots, et selon Michele Roberts, directrice du syndicat des joueurs, 285 joueurs ont fait part de leurs choix, tandis que 17 joueurs ont annoncé qu’ils laissaient leur nom au dos du maillot.

« C’est une petite minorité, et j’ai toujours défendu le fait qu’on puisse chacun répondre à sa façon » explique Michele Roberts à The Undefeated. « Il y a des joueurs qui disent : « Je ne crois pas que mettre un message de justice sociale soit suffisant, et je n’en mettrai pas. » D’autres disent : « Ce n’est pas comme ça que je fonctionne, et je préfère faire quelque chose de plus significatif ». Et il y en a d’autres qui ne veulent simplement rien mettre sur leur maillot. C’est ce qui fait la beauté d’être Américain. On peut faire ce qu’on veut. »

On note aussi qu’une cinquantaine de joueurs ne s’est pas encore décidée et exceptionnellement, ils ont droit à quelques jours de réflexion supplémentaires. « Les joueurs prennent au sérieux ce qu’ils vont mettre sur leurs maillots, en sachant qu’ils auront une plateforme pour transmettre un message à un large public » poursuit Michele Roberts. « Vu le grand nombre de joueurs qui participent, je pense que ces hommes apprécient le fait que c’est l’occasion de faire exactement ce qu’ils voulaient faire. »

Au bout de quatre jours, le joueur pourra remettre son nom…

Selon elle, c’est le terme « Equality » qui recueille le plus de suffrages, devant « Black Lives Matter » et Chris Paul fait partie des joueurs qui ont opté pour ce mot.

« J’ai choisi « Equality » car cela nous rappelle que pour avoir un impact et obtenir un changement réel, nous devons faire un effort réfléchi pour uniformiser les règles du jeu et créer des systèmes qui ne sont pas biaisés en fonction de la race, de l’éducation, de l’économie ou du sexe » explique le président de l’union des joueurs.

Michele Roberts a aussi confirmé que les messages seraient écrits en langue étrangère, et notamment en slovène, italien, créole, letton, hébreu, maori, bosnien et portugais.

On a aussi la confirmation que ces messages seront visibles sur les maillots lors des quatre premiers jours de la reprise de la saison régulière, et que les joueurs ont la possibilité de proposer deux choix. Au bout de quatre jours, le joueur aura la possibilité de remettre son nom au dos du maillot, à la place du message. S’il choisit de garder le message, son nom sera alors placé sous le numéro.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés