Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.71UTA2.15Pariez
  • LOS1.87LA 1.94Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En 2010, Chicago a perdu la partie de poker autour de Dwyane Wade, Chris Bosh et LeBron James

Dix ans après la constitution des « Three Amigos », plongée dans les coulisses de ce choix, avec un combat dans les coulisses entre le Heat et les Bulls. Un gigantesque partie de poker.

C’est bientôt les dix ans de « The Decision », un évènement qui a profondément transformé la NBA, et notamment son centre de gravité, transféré pendant plusieurs années en Floride.

Pour l’occasion, ESPN revient dans un très long article sur les trois jours, du 7 au 9 juillet 2010, qui ont ainsi changé la ligue, avec une bataille dans les coulisses pour attirer Dwyane Wade, Chris Bosh et LeBron James.

Dwyane Wade tuyaute les Bulls

Car depuis 2006, les agents des trois joueurs chez CAA avaient négocié pour qu’ils soient tous free agents au même moment. Mais le point le plus intéressant de l’article de Brian Windhorst, c’est de voir comment les franchises et les joueurs ont manœuvré, dans une gigantesque partie de poker qui a vu Pat Riley rafler la mise.

Tour à tour, les Nets, les Knicks, les Bulls et le Heat ont ainsi rencontré Chris Bosh, Dwyane Wade et LeBron James, mais pour les trois premiers clubs nommés, l’idée était d’attirer deux des trois stars.

« Nous avions tous proposé à LeBron une approche à deux stars », explique ainsi Mike D’Antoni, l’entraîneur des Knicks à l’époque. « Toutes les équipes avaient pensé qu’on pourrait lui offrir une deuxième star. Le Heat est arrivé avec une offensive à trois stars. Ils ont pris tout le monde à rebours. »

Pendant de longs mois, voire de longues années, les Nets, les Knicks et les Bulls avaient ainsi manœuvré pour disposer d’une marge salariale suffisante afin de signer deux joueurs avec un contrat maximum, lors de cet été 2010 de toutes les tentations. Sauf que du côté du Heat, on avait donc un plan encore plus ambitieux en tête, en dégageant suffisamment d’argent pour signer trois superstars au (quasi) max.

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c’est que les Bulls ont eu vent de cette idée… par Dwyane Wade.

Faire tapis rapidement…

L’arrière a déjà expliqué qu’il aurait aimé rejoindre Chicago avec LeBron James à l’été 2010, et il a donc demandé au club de l’Illinois s’il y avait un moyen de dégager assez d’argent pour signer également Chris Bosh.

Pas certain au départ de réellement intéresser Dwyane Wade, les Bulls ont alors compris qu’il y avait un énorme coup à faire, mais sans doute aussi que Pat Riley était déjà à la manœuvre. Pour Chicago, il fallait ainsi se séparer de 16 à 18 millions de dollars rapidement, et la seule option était de transférer Luol Deng. Un trade vers les Clippers est discuté, mais finalement refusé par Los Angeles, ainsi qu’un sign-and-trade contre Chris Bosh.

Pour avoir une chance de récupérer les « Three Amigos », Chicago doit faire tapis mais plusieurs éléments refroidissent les dirigeants. À 21 ans, Derrick Rose ne cherche ainsi pas tellement à faire venir les trois superstars à ses côtés, se contentant d’un message par vidéo lors des rencontres avec sa franchise. Quant à Joakim Noah, il essaie de contacter LeBron James, l’ambiance entre les deux étant alors tendue, mais le King ne le rappellera jamais.

… ou attendre des certitudes ?

Pour éviter de se retrouver « à poil » à la fin de la partie, Chicago veut un accord verbal de Dwyane Wade et Chris Bosh. Mais ces derniers refusent… car LeBron James réfléchit de son côté et les laisse également dans le doute.

Pat Riley est donc en position idéale pour remporter la mise, et il commence ses manœuvres pour ne conserver qu’un seul joueur dans son effectif (Mario Chalmers), négociant un sign-and-trade avec les Raptors pour Chris Bosh et larguant Michael Beasley à Minnesota en échange de deux seconds tours de Draft, afin de pouvoir offrir le maximum à son nouveau « Big Three », LeBron James scellant finalement l’affaire lors de « The Decision ».

Sportivement, la perspective d’un cinq majeur Derrick Rose – Dwyane Wade – LeBron James – Chris Bosh – Joakim Noah à Chicago était pourtant incroyablement attirant, mais il reste impossible de dire si ce scénario était vraiment réaliste, malgré donc les appels du pied de Dwyane Wade…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés