Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.71UTA2.15Pariez
  • LOS1.87LA 1.94Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Coaching] Giannis Antetokounmpo, le « libéro » défensif des Bucks

Alors que les Bucks ont la meilleure défense de NBA cette saison, Giannis Antetokounmpo est un candidat crédible au titre de meilleur défenseur de l’année. Souvent dans un rôle de vrai « libéro ».

Déjà favori pour l’obtention du titre de MVP de la saison, Giannis Antetokounmpo peut-il aussi être élu meilleur défenseur de la campagne ? C’est totalement possible, et ils sont nombreux à défendre sa candidature.

Le toujours très intéressant Ben Taylor semble ainsi également soutenir le « Greek Freak » pour le trophée de DPOY, avec une analyse qui met en avant le côté « libéro » du Grec dans le système défensif des Bucks.

Face aux 3-points, Milwaukee protège avant tout son cercle

Car il faut rappeler que Milwaukee a adopté une stratégie à rebours du « switching » défensif universel prôné par Golden State et désormais par Houston. Face à l’inflation de 3-points, qui a étiré les défenses au point d’ouvrir les raquettes comme jamais, Mike Budenholzer a au contraire décidé de faire de la protection du cercle sa priorité.

Le résultat, c’est que la franchise du Wisconsin est l’équipe qui laisse le plus de 3-points à ses adversaires (38,6 pour 13,7 réussites en moyenne), mais celle qui laisse le moins de points dans la raquette (38,8 par match).

Ce que détaille Ben Taylor, c’est que cette stratégie « lâche » ainsi 3,4 points de plus qu’attendu au niveau des 3-points en tête de raquette, là où les Bucks autorisent le plus de tirs extérieurs, surtout aux ailiers forts et pivots adverses, mais qu’elle permet en contrepartie de récupérer 10,7 points dans la raquette !

Brook Lopez, et désormais son frère Robin, sont ainsi là pour empêcher tout accès au cercle, en flottant très bas sur le pick-and-roll, quitte donc à laisser pas mal d’ouvertures à 3-points ou même à mi-distance.

Un rôle de piston nécessaire pour contenir les deuxième et troisième options

Mais pour Ben Taylor, c’est le rôle spécifique de Giannis Antetokounmpo qui rend la défense des Bucks aussi forte.

Comment ? Parce que le Grec se comporte comme un vrai « libéro ». Il a ainsi la taille et l’envergure pour être une deuxième arme de dissuasion massive sous le cercle, en formant des « Twin Towers » défensives aux côtés de Brook Lopez ou en assumant ce travail seul lorsqu’il est décalé comme pivot, mais il compense aussi beaucoup.

Comme un « libéro » dans le football, il va ainsi se positionner et réagir pour combler les failles créées dans la défense, Brook Lopez manquant parfois de mobilité ou étant simplement en retard.

L’analyse de Ben Taylor est claire et permet de mieux mesurer l’impact défensif de Giannis Antetokounmpo, dont la polyvalence et le rôle de piston défensif sont essentiels aux Bucks. Même s’il a encore des axes de progression, comme sa résistance poste bas face à des adversaires très puissants, ou sa naïveté face à des shooteurs faibles.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Milwaukee Bucks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés