Matchs
hier
Matchs
hier
BOS121
MIA108
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.47DEN2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour LeBron James, reprendre la saison n’empêche pas d’être actif socialement

Alors que Kyrie Irving s’oppose à la reprise de la saison, mettant en avant l’atmosphère sociale aux Etats-Unis, LeBron James fait lui partie des joueurs qui poussent dans le sens inverse.

Alors que Kyrie Irving mène la fronde contre la reprise de la saison, il y avait un absent de marque lors de la visioconférence à laquelle ont participé environ 80 joueurs, dont Chris Paul : LeBron James.

L’ailier des Lakers fait partie de ceux qui veulent absolument reprendre, selon The Athletic, qui explique que le « King » a plusieurs arguments, et notamment le fait que les Lakers font partie des favoris pour le titre.

À 35 ans, le triple champion (2012, 2013 et 2016) a l’équipe pour aller au bout, et c’est peut-être sa dernière chance d’accrocher un quatrième titre, avec une troisième franchise.

Pour lui, jouer à Orlando n’empêche pas d’être actif socialement, comme l’expliquait Garrett Temple, car l’argent récupéré à Orlando (900 millions de dollars à se partager entre joueurs et propriétaires) peut ensuite servir à lutter contre les violences policières et le racisme, en étant investi dans divers mouvements et associations.

Des arguments sanitaires, financiers, sportifs et sociaux…

La situation est en tout cas extrêmement complexe, avec des arguments sanitaires, financiers, sportifs et sociaux.

Les joueurs sont-ils prêts à rester isolés plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour les meilleures équipes, dans une « bulle » coupée du monde ? Et à quel point cette « bulle » sera-t-elle étanche, alors que le nombre de cas de Covid-19 en Floride n’a jamais été aussi élevé depuis le début de l’épidémie, et que les employés de Disney pourront rentrer chez eux le soir, même si les contacts avec les basketteurs seront limités au maximum ?

D’un point de vue financier, cette fin de saison représente 900 millions de dollars de droits TV, ESPN expliquant même que l’annulation de la campagne pourrait coûter jusqu’à 1,2 milliard de dollars en salaires pour l’ensemble des joueurs, à cause de l’utilisation de la clause de « force majeure ». Sans compter les conséquences sur le « salary cap » pour les prochaines saisons, et les baisses à prévoir pour les futurs contrats.

Sur l’aspect sportif, il y a évidemment une énorme différence entre ceux qui ont une bonne chance de remporter le titre, et ceux qui savent qu’ils auront du mal à se qualifier pour les playoffs, ou à passer un tour.

Enfin, il est évident que l’atmosphère sociale est également un enjeu majeur, les joueurs, principalement noirs, ayant conscience que les États-Unis sont à un tournant de leur histoire, et qu’à l’approche de la prochaine élection américaine, qui aura lieu en novembre, s’enfermer dans une « bulle » jusqu’en octobre n’est pas idéal…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés