Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.78LA 2.05Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Harrison Barnes et Bradley Beal soutiennent Damian Lillard : pas d’intérêt à reprendre sans enjeu

Les deux joueurs se trouvent dans des situations similaires à celle du meneur des Blazers, avec leurs équipes de Sacramento et Washington.

Damian Lillard a mis les pieds dans le plat cette semaine en prévenant qu’il faudrait faire sans lui si la NBA programmait des matchs sans enjeu lors de la reprise de la saison. Et il l’a fait de manière très claire. 

« Si on reprend, et qu’ils sont du genre à dire : ‘On ajoute quelques matchs pour finir la saison régulière’ et qu’ils nous balancent là-bas pour des matchs sans enjeu où on n’a pas la possibilité d’aller en playoffs, je resterai avec l’équipe car j’en fais partie, mais je n’y participerai pas. Je vous le dis maintenant. Et vous pouvez le balancer. Si on revient et qu’on n’a pas la possibilité de faire les playoffs, je viendrai pour m’entraîner. Je serai à l’entraînement avec mon équipe. Je ferai tout ce bordel, et ensuite j’irai m’asseoir sur le banc pendant les matchs. »

Des propos validés par Harrison Barnes, qui se trouve dans une situation similaire : les Kings sont 11e à l’Ouest (28-36), juste derrière les Blazers (29-35), et à quatre victoires des Grizzlies, huitièmes (32-33).

« Je pense que Dame a raison. Si tu reviens, tu veux jouer pour quelque chose » abonde l’ancien Dub dans le podcast The Full 48. « On s’entraîne en rêvant de ce moment. Et tu veux que ça puisse être récompensé, si possible. Tu t’entretiens, tu reviens jouer quelques matchs et tu ne peux pas te qualifier pour les playoffs… C’est plus logique d’avoir seulement les Top 8. »

Conclure la saison pour passer à la suite

« Aucune situation ne sera juste » tient à rappeler Harrison Barnes. « Au cours d’une saison, il y a des blessures et ce genre de choses. Il n’y a pas moyen de simuler les dix-huit matchs qui restaient en les condensant en trois, quatre, cinq ou je ne sais combien de matchs. Tout le monde ne sera pas dans la forme de sa vie, prêt pour jouer avec intensité, en mode playoffs. Il faut faire du mieux possible et trouver un moyen de ramener le basket. La Draft, la free agency, tout ça ne peut commencer tant qu’il n’y a pas de conclusion à cette saison. »

Par contre, comme Damian Lillard, il sera ravi de reprendre si Sacramento a la moindre petite chance d’accrocher les playoffs. « C’est différent pour notre équipe car on a eu beaucoup de blessés mais on commençait à trouver notre rythme. On est en bonne santé maintenant, s’il y a une opportunité de jouer les playoffs, on veut cette opportunité, on veut voir où on en est. On ne peut pas avoir d’autres alternatives à ce genre de matchs. Notre groupe doit jouer pour quelques chose, c’est important. »

C’est ce qui est en train de se dessiner dans les bureaux de la ligue avec 20 ou 22 équipes qui rejoindraient la « bulle » de Disney World afin de disputer quelques matchs de saison régulière, plus un tournoi de qualification avant les playoffs. Portland et Sacramento feraient partie des invités. Washington aussi si la NBA opte pour 22 équipes, et son meilleur joueur Bradley Beal, qui se trouve un peu dans la même situation que Damian Lillard et Harrison Barnes, est du même avis qu’eux.

« J’ai vu l’intervention de Dame et je me suis dit : ‘C’est moi, je suis dans la même situation.’ Et oui, je soutiens Dame. Je n’étais pas du tout en colère après ce qu’il a dit. Si on demande à notre équipe de rejouer sans avoir la moindre chance de nous qualifier pour les playoffs, je doute que mon équipe ait envie que je sois là, à jouer tous les matchs. Je suis certain que le « front office » voudrait me protéger d’une blessure bête qui peut arriver après une si longue attente. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés