Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le départ de Kevin Durant du Thunder, le grand regret d’Enes Kanter

Le pivot turc des Celtics se souvient encore des larmes dans le vestiaire du Thunder après la défaite face aux Warriors en 2016.

C’est l’une des plus belles séries de ces dernières années, mais aussi une série charnière dans l’histoire.

Le 30 mai 2016, les Warriors créent l’exploit de s’imposer 4-3 face au Thunder en finale de la conférence Ouest. On parle d’exploit car les champions en titre étaient menés 3-1 dans cette série. Par trois fois, le Thunder de Russell Westbrook et Kevin Durant avait l’occasion de faire tomber le champion, mais il avait échoué.

Ce qu’on ne savait pas, ce 30 mai, c’est qu’il s’agissait du dernier match de Kevin Durant avec sa franchise de toujours, et qu’il allait surtout rejoindre le camp d’en face. Trois ans plus tard, Enes Kanter n’a pas oublié…

« Je me souviens de la défaite. Je crois que tout le monde pleurait dans le vestiaire. Steven Adams était juste à côté de moi, et il pleurait. Je me souviens que je pleurais aussi » raconte-t-il à The Athletic. « Nous étions tellement proches. Le plus dur, c’était de se dire que nous aurions battus les Cavaliers. »

« On aurait pu gagner un titre »

Mais dès le lendemain, les larmes avaient laissé place à l’ambition car l’équipe avait pu constater que les Warriors étaient prenables. « Le lendemain, j’étais là à me dire : « Vous savez quoi, on a tout pour gagner le titre. On va revenir l’an prochain et essayer de faire la même chose. ».

Sauf que début juillet, Kevin Durant cède aux avances des Warriors, et Enes Kanter raconte qu’il en a eu le « coeur brisé ». « J’étais sous le choc, on aurait pu gagner un titre. »

Sans Kevin Durant, le Thunder perdra en effet au premier tour des playoffs 2017, et un mois avant la reprise, le Thunder va se servir d’Enes Kanter comme monnaie d’échange pour récupérer Carmelo Anthony.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires