Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La course à la meilleure progression : une bataille entre nouveaux All-Stars

Jayson Tatum, Brandon Ingram et Bam Adebayo se tiraient la bourre depuis plusieurs semaines pour le trophée de Most Improved Player. Mais le coronavirus a stoppé cette lutte acharnée…

La NBA est désormais suspendue alors que le dernier quart de la saison battait son plein. Avec cette pause d’un mois (minimum), l’occasion est venue de faire un point sur les possibles récompenses individuelles. Notamment celle décernée à la meilleure progression. Et cette année, le MIP devrait revenir à un joueur venant tout juste de fêter sa première sélection au All-Star Game. Jayson Tatum, Brandon Ingram et Bam Adebayo semblent effectivement s’avancer comme les trois favoris à la succession de Pascal Siakam, lauréat du trophée en 2018-19.

Depuis notre précédent point réalisé en janvier dernier, plusieurs choses ont évolué. En premier lieu : le niveau de Jayson Tatum. Avec les absences successives de Kemba Walker puis Jaylen Brown, l’ailier des Celtics a su hausser son niveau de jeu pour réaliser un magnifique mois de février, avec des moyennes de 31 points, 8 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 contre ! Tout en propreté, avec des réussites de 49% aux tirs et 48% à 3-points sur la période, « Jay » pratique le meilleur basket de sa carrière. Auréolé de son premier titre de joueur du mois, il a continué sur sa lancée en mars, au point de s’imposer comme le leader offensif de Boston, 3e de la Conférence Est. Et de grignoter son retard sur ses principaux concurrents pour le trophée de Most Improved Player…

Jayson Tatum mène la danse, Brandon Ingram et Bam Adebayo en embuscade

Parmi eux, Brandon Ingram, dont le rôle a quelque peu évolué en deux mois. En effet, avec les débuts de Zion Williamson, l’ailier n’est plus la première option des Pelicans en attaque et accuse le coup au fil des rencontres (19 points de moyenne à 37% aux tirs et 27% à 3-points en mars). Une chose est sûre : il est toujours aussi facile de ce côté du parquet et, même dans une soirée sans au niveau de l’adresse, « B.I. » parvient à apporter une quinzaine de points à son équipe, en étant enfin plus agressif.

Une qualité qui n’est pas sans rappeler celle de Kevin Durant, la ressemblance entre les deux joueurs étant de plus en plus frappante. Pour autant, l’ancienne pépite des Lakers a encore du mal à cohabiter avec « Zanos » et peine à trouver sa place aux côtés du 1er choix de la Draft 2019. Sur le papier, leur duo est en tout cas alléchant et a tout pour permettre à New Orleans de retrouver les playoffs durablement et, ce, dès la saison prochaine.

Enfin, impossible de parler progression sans évoquer Bam Adebayo. À 22 ans, le pivot du Heat progresse match après match, excelle en attaque comme en défense et s’impose comme l’un des joueurs les plus complets de la ligue. Tout en étant l’une des pierres angulaires du système d’Erik Spoelstra.

Sur le plan statistique, sa campagne actuelle est peu commune puisqu’il est sur le point de devenir le 9e joueur de l’histoire à présenter des moyennes d’au moins 15 points, 10 rebonds, 5 passes, 1 interception et 1 contre. Désormais, à Miami, personne ne regrette Hassan Whiteside tant l’impact de « Bam Bam » sur le jeu de sa franchise est important. Grâce à lui, et la doublette qu’il forme avec Jimmy Butler, les Floridiens se mettent même à rêver d’une place en Finales NBA. Inenvisageable en octobre dernier…

La concurrence des « sophomores »

Bien évidemment, il y a les défenseurs de Luka Doncic et Trae Young, devenus All-Stars dès leur deuxième saison NBA. Comme Shai Gilgeous-Alexander et Devonte’ Graham, ce sont des « sophomores » et c’est toujours compliqué de récompenser un joueur dans sa deuxième année.

En revanche, Jaylen Brown et Domantas Sabonis ont le profil type d’une vraie progression. Même chose pour Pascal Siakam, mais il a déjà gagné l’an passé, et jamais un joueur n’a remporté ce trophée deux saisons de suite.

1 – Jayson Tatum (Celtics)

Stats 2018/19 : 15.7 pts, 6.0 reb, 2.1 pds, 1.1 int, à 45% aux tirs, 37% à 3-points, 86% aux lancers, en 31 min
Stats 2019/20 : 23.6 pts, 7.1 reb, 2.9 pds, 1.4 int, à 45% aux tirs, 40% à 3-points, 81% aux lancers, en 35 min

2 – Bam Adebayo (Heat)

Stats 2018/19 : 8.9 pts, 7.3 reb, 2.2 pds, 0.9 int, 0.8 ctr, à 58% aux tirs, 74% aux lancers, en 23 min
Stats 2019/20 : 16.2 pts, 10.5 reb, 5.1 pds, 1.2 int, 1.3 ctr, à 57% aux tirs, 69% aux lancers, en 34 min

3 – Brandon Ingram (Pelicans)

Stats 2018/19 : 18.3 pts, 5.1 reb, 3.0 pds, à 50% aux tirs, 33% à 3-points, 68% aux lancers, en 34 min
Stats 2019/20 : 24.3 pts, 6.3 reb, 4.3 pds, à 47% aux tirs, 39% à 3-points, 86% aux lancers, en 34 min

Mentions : Shai Gilgeous-Alexander (Thunder), Jaylen Brown (Celtics), Domantas Sabonis (Pacers), Devonte’ Graham (Hornets), Trae Young (Hawks), Luka Doncic (Mavericks), Davis Bertans (Wizards), Dillon Brooks (Grizzlies), Aron Baynes (Suns)…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Miami Heat en 1 clic

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés