Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Joel Embiid n’a pas fait le poids face aux Celtics

En ratant ses dix derniers tirs, le pivot des 76ers est passé à côté de son sujet à Boston. Signe de sa frustration, il n’a pas voulu en parler avec les médias après la rencontre.

Son équipe menée de 15 points dans ce dernier quart-temps, Joel Embiid s’arrache au rebond offensif. Mais le cuir semble lui échapper au moment de remettre dedans. Son petit « hook » se termine en brique, mais il parvient à prendre un nouveau rebond offensif avant de manquer à nouveau la cible, à moins d’un mètre de la cible.

Cette séquence illustre bien la soirée cauchemar que le pivot des 76ers a connu sur le parquet des Celtics. Impeccable sur la ligne des lancers-francs (9/9), Joel Embiid n’a pas été capable de s’exprimer dans le jeu. Bien servi, poste bas, sur la toute première possession du match, il ne pouvait s’imaginer que ce premier panier sera le seul de sa soirée…

En manquant ses dix tirs suivants, il a rendu une pâle copie : 11 points (1/11), 5 rebonds et 2 contres pour 5 d’évaluation. L’un de ses pires matches en carrière. Moins, certes, que son zéro pointé à Toronto, un peu plus tôt.

« Je salue la dimension physique de Boston, ils lui sont rentrés dedans, » décrit Brett Brown. « Ils lui sont rentrés dedans sur ses dribbles. Ils ont été physiques avec lui devant leur public, et on a mal démarré la rencontre avec lui. Ils ont déployé ce style athlétique et physique, et Joel a eu du mal ce soir. »

« On doit trouver un moyen de lui obtenir des tirs faciles, de quoi le mettre dedans »

Son adversaire direct du soir, Daniel Theis, est pourtant bien moins costaud que lui. Mais le Celtic a montré sa résistance, en étant bien aidé par ses coéquipiers à l’arrière pour prendre le pivot, et provoquer ses quatre pertes de balle. Boston a ainsi fait sa loi face à Philadelphie, pour la première fois en quatre confrontations entre les deux équipes cette saison.

Lors de l’un de ces duels précédents, Joel Embiid, qui n’a voulu pas s’exprimer devant la presse après la rencontre, avait d’ailleurs claqué une sortie à 38 points et 13 rebonds… « Je crois que c’était compliqué pour lui de se mettre dans le rythme, » remarque Tobias Harris. « On doit trouver un moyen de lui obtenir des tirs faciles, de quoi le mettre dedans. Parce qu’on sait que lorsque le jeu va vers lui, l’équipe est meilleure. »

« Il ne va pas connaître ce genre de soirée très souvent, » ne s’en fait pas Brad Stevens. « C’est un joueur extraordinaire, et on a évidemment le plus grand respect pour lui. » Mais ce respect ne suffit pas pour des 76ers qui ne décollent pas dans le classement de leur conférence. Avec 31 victoires après 50 matches (une de moins que l’an dernier), ils ne pointent qu’à la 6e place de l’Est, modeste par rapport à leurs ambitions.

Joel Embiid Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 PHL 31 25 46.6 36.7 78.3 2.0 5.9 7.8 2.1 3.6 0.9 3.8 2.5 20.2
2017-18 PHL 63 30 48.3 30.8 76.9 2.3 8.7 11.0 3.2 3.3 0.6 3.7 1.8 22.9
2018-19 PHL 64 34 48.4 30.0 80.4 2.5 11.1 13.6 3.7 3.3 0.7 3.5 1.9 27.5
2019-20 PHL 51 30 47.7 33.1 80.7 2.8 8.9 11.6 3.0 3.4 0.9 3.1 1.3 23.0
Total   209 30 48.0 31.9 79.3 2.4 9.1 11.5 3.1 3.4 0.8 3.5 1.8 24.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Boston Celtics en 1 clic

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés