Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.5LOS1.45Pariez
  • ORL3HOU1.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Raptors étouffent Joel Embiid (0 point !) pour dominer les Sixers

Zéro point en 33 minutes ! Joel Embiid est complètement passé à côté de son match et Toronto en profite pour s’imposer 101-96 face aux Sixers. Auteur de 25 points et 7 rebonds, Pascal Siakam était de loin le meilleur Camerounais sur le terrain.

Treize matchs que les Sixers n’ont plus gagné du côté du Canada. Leur dernière visite date de mai dernier, et tout le monde s’en souvient encore avec notamment un Joel Embiid qui n’avait pas pu retenir ses larmes après la défaite. Six mois plus tard, la star camerounaise retrouve Marc Gasol et les Raptors mais le début de match est difficile pour son équipe. Les deux nouvelles étoiles canadiennes Fred VanVleet et Pascal Siakam marquent de loin et Brett Brown doit déjà arrêter le jeu (10-3).

Un temps-mort qui fait du bien aux Sixers qui montrent enfin de belles choses. Ben Simmons prend les choses en main et organise le jeu de son équipe. Pour une fois, les Sixers ont de la réussite de loin, ce qui oblige leurs adversaires à sortir sur eux et donc à laisser des espaces à l’intérieur.

Ben Simmons ou Tobias Harris en profitent pour scorer près du cercle (25-19). Comme prévu, ce choc de la conférence Est tient toute se promesses. Quant à Joel Embiid, il ne peut rien faire face à Marc Gasol. Poste bas ? Il ne peut pas prendre la position. Poste haut ? Il est en manque de réussite. Il va vite devoir trouver les solutions. Heureusement, ses coéquipiers se montrent précieux. Furkan Korkmaz et Josh Richardson marquent à 2 puis 3-points et Philly mène à la fin du 1er quart temps (34-28).

Rondae Hollis-Jefferson en facteur X

Comme souvent, Nick Nurse compte sur l’énergie de ses remplaçants pour enflammer la rencontre. Et une nouvelle fois, ils vont répondre présent. Terrence Davis, Chris Boucher et surtout Rondae Hollis-Jefferson vont remettre Toronto dans le droit chemin. Grâce son énergie, l’ancien ailier des Nets fait mal à la défense des Sixers. Rebonds offensifs, tirs à mi-distance ou drive, il ne rate rien et son équipe passe devant au score (46-41). Les deux tirs à 3-points de Mike Scott redonnent un peu le sourire au banc de Brett Brown mais Pascal Siakam termine fort ce quart-temps. Le Camerounais s’occupe de tout en attaque. Son tir à 3-points puis ses paniers près du cercle avec la faute permettent à son équipe d’être en tête à la pause (51-49).

Pour la première fois de sa carrière en NBA, Joel Embiid termine les 24 premières minutes avec 0 point. Et sa deuxième mi-temps débute sur le même rythme… Il n’y arrive tout simplement pas. Heureusement, le pivot All-Star pose de bons écrans, ce qui permet à Ben Simmons ou Josh Richardson d’obtenir de bonnes positions pour driver ou shooter, mais le jeu des Sixers manque d’alternance. À l’inverse, Toronto produit du beau basket et le public canadien commence à donner de la voix. Embiid hors du coup, Brown décide de jouer « small ball » avec Horford seul dans la raquette. Nurse lui répond et relance l’indispensable Hollis-Jefferson. Un choix payant puisque Toronto maintient son avance (70-63).

Sous les yeux de Meek Mill, Ben Simmons tient à bout de son bras son équipe. Par ses pénétrations mais aussi sa vision de jeu, il maintient son groupe en vie. Horford montre le bout de son nez en attaque et Harris, à 3-points trouvé par son meneur de jeu australien, réduit l’écart à une possession à douze minutes de la fin (81-80).

Un 10-0 pour terminer le match !

C’est une évidence, ce soir, les Sixers jouent mieux sans Embiid. Incapable d’inscrire le moindre panier en attaque, il est aussi coupable d’erreurs inhabituelles en défense. Korkmaz à 3-points puis Horford profitent des bons systèmes de jeu pour scorer et donner une belle avance à leurs coéquipiers à moins de cinq minutes de la fin (94-88).

Alors que l’on pense que les hommes de Brett Brown ont assez de métier pour contrôler cette fin de match, ils vont livrer un money time catastrophique (96-91). C’est simple, ils vont littéralement s’écrouler collectivement et être renversés par une équipe avec un coeur énorme. Un coeur de champion tout simplement. Ce petit supplément d’âme qui manque aux Sixers.

En trois minutes, ils encaissent un 10-0 et le « body langage » de Joel Embiid est à l’image de son match : catastrophique. Sur un dernier lay-up, Pascal Siakam enflamme la salle dans une ambiance digne de playoffs et Toronto poursuit sa belle série face aux Sixers à domicile (101-96). Une victoire qui leur permet de rester à égalité avec les Celtics et le Heat, à la deuxième place de la conférence Est.

Raptors / 101 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Siakam 40 9/19 2/6 5/6 0 7 7 3 3 1 1 2 25 26
O. Anunoby 35 5/10 2/5 0/2 0 3 3 2 2 1 2 1 12 10
M. Gasol 35 1/8 1/6 0/2 1 5 6 9 3 0 1 2 3 10
N. Powell 28 3/11 2/5 2/2 0 5 5 1 1 1 2 0 10 7
F. VanVleet 38 9/15 3/6 3/4 0 3 3 8 3 2 3 0 24 27
C. Boucher 13 0/2 0/2 0/0 2 1 3 0 2 0 0 0 0 1
R. Hollis-Jefferson 31 6/11 0/0 4/6 3 7 10 3 1 0 0 0 16 22
T. Davis 21 5/8 1/4 0/0 2 1 3 1 3 0 1 0 11 11
Total 38/84 11/34 14/22 8 32 40 27 18 5 10 5 101
76ers / 96 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Harris 38 7/17 3/7 1/1 0 5 5 2 3 1 2 0 18 14
A. Horford 32 5/7 1/1 0/0 4 6 10 4 0 0 1 2 11 24
J. Embiid 32 0/11 0/4 0/3 3 10 13 2 5 0 4 0 0 -3
B. Simmons 41 4/8 0/1 2/2 3 6 9 14 2 2 7 0 10 24
J. Richardson 37 9/19 5/9 2/5 1 5 6 1 1 0 1 1 25 19
M. Scott 21 3/5 3/5 3/4 0 2 2 0 1 1 0 0 12 12
J. Ennis III 13 2/5 1/3 0/0 1 1 2 0 3 2 0 0 5 6
R. Neto 7 1/3 1/2 0/0 1 0 1 1 0 0 0 0 3 3
M. Thybulle 3 1/3 0/2 1/1 0 0 0 0 3 1 0 0 3 2
F. Korkmaz 16 4/10 1/6 0/0 1 2 3 1 2 0 1 0 9 6
Total 36/88 15/40 9/16 14 37 51 25 20 7 16 3 96

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés