Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Giannis Antetokounmpo : « J’ai grandi avec Kobe »

Comme Joel Embiid, la star des Bucks qui incarne la nouvelle génération s’est largement inspiré de la carrière de Kobe Bryant pour devenir le joueur dominant qu’il est aujourd’hui.

Les témoignages et anecdotes bouleversantes continuent d’affluer suite au décès de Kobe Bryant ce dimanche. MVP de la saison dernière, Giannis Antetokounmpo s’est à son tour exprimé, rappelant à quel point la légende des Lakers avait joué un rôle essentiel dans sa vie de basketteur, et ce depuis le tout début.

« J’ai grandi avec Kobe, » a-t-il déclaré au Milwaukee Journal Sentinel. « Kobe a influencé ma vie. C’est grâce à lui que j’ai commencé à jouer au basket, il est l’une des raisons pour lesquelles j’en suis là aujourd’hui ».

Kobe Bryant l’avait défié à devenir MVP de la ligue en 2017

Le premier match qu’il a vu en Grèce, c’était un match de Kobe Bryant face aux Celtics. La première paire de basket qu’il a partagée avec son grand frère Thanasis, c’était une paire de Kobe 4. Son premier triple-double en carrière en NBA, c’était le 22 février 2016, face aux Lakers de Kobe Bryant qui jouait là son dernier match à Milwaukee. C’est ce soir-là que les deux joueurs ont ensuite appris à se connaître et à s’apprécier.

« Je lui ai un peu parlé. C’est à lui de décider où il veut aller, s’il veut devenir un grand joueur ou pas. C’est juste un choix qu’il va devoir faire. Si tu veux devenir ce grand joueur, tu dois faire les sacrifices, tout faire pour y arriver. Il a le potentiel pour y arriver. Il a suffisamment d’armes et d’intelligence, maintenant c’est une question de volonté. Il est talentueux, c’est un super joueur », avait déclaré le « Black Mamba » ce soir-là.

Impressionné par la performance du « Greek Freak », Kobe Bryant l’avait alors pris sous son aile et l’avait défié dès l’été 2017 à devenir le futur MVP de la ligue. Les deux joueurs se sont ensuite entraînés « à la dure » ensemble. Giannis Antetokounmpo avait tellement soif de partager aux côtés de l’une de ses idoles qu’il était arrivé trois heures avant la première séance d’entraînement. Et comme Kobe Bryant l’avait prédit, la star des Bucks a raflé le titre de MVP l’année suivante.

« Comment Kobe m’a-t-il inspiré ? Juste travailler dur, de n’avoir peur de rien, de ne pas se soucier de ce que les gens disent de vous, de faire votre travail, d’avoir le sourire. Devoir sacrifier beaucoup, beaucoup de temps en famille, évidemment, pour jouer à ce jeu, mais votre famille sait pourquoi vous avez été mis sur cette Terre, pourquoi vous jouez à ce jeu, afin de subvenir à leurs besoins parce que c’est ce pour quoi vous êtes né. »

Besoin de faire le deuil loin des réseaux sociaux

Suite au décès de Kobe Bryant, Giannis Antetokounmpo a supprimé ses comptes Twitter et Instagram. Face à cette nouvelle épreuve (et sans doute aussi au flux d’information, parfois erroné, qui déferle sur la toile), l’international grec en a ressenti le besoin afin d’entamer son deuil.

« En fait, j’essaie juste de garder ce que je ressens en privé, » a-t-il ajouté après l’entraînement hier. « Chacun fait face à la tragédie à sa manière. Lorsque j’ai fait face à la tragédie de mon père il y a quelques années, je ne suis pas venu parler de tout cela. Tout ce que je peux dire, c’est que je prie pour les personnes qui ont été touchées par cette tragédie. Hier était un jour horrible pour le basket, pour tout le monde. Beaucoup de gens ont été vraiment affectés par cette situation. J’envoie mes plus sincères condoléances à leur famille, à Vanessa et aux enfants qu’ils laissent derrière eux. Tout ce que je peux faire, c’est prier pour eux ».

Comme pour beaucoup d’autres joueurs encore en activité, Giannis Antetokounmpo va tâcher de se réfugier dans le travail pour, non pas oublier, mais avancer. Aussi parce qu’ils savent que c’est ce que Kobe Bryant aurait voulu.

« Tu dis qu’en te rendant sur le parquet, peu-être que tu te sentiras mieux. Ça m’a aidé à mieux me sentir quand mon père est parti », a-t-il ajouté.

Comme l’a mentionné Mike Budenholzer, pour Giannis Antetokounmpo, « Kobe est synonyme de grandeur ». « Il a toujours eu ce sourire, ce charisme qu’il portait en lui. Il a touché tellement de gens dans le monde ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Milwaukee Bucks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés