Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.15CHA5.25Pariez
  • TOR1.95MIL1.86Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Domantas Sabonis, la plaque tournante des Pacers

En l’absence de Victor Oladipo, personne ne pensait que les Pacers allaient atteindre les 30 victoires après seulement 46 matchs. Pourtant semaine après semaine, la bande de Nate McMillan continue de surprendre et Domantas Sabonis en est l’une des raisons principales.

De passage sur la côte Ouest pour un « road trip » périlleux avec des confrontations face à Denver, Utah, Phoenix, Golden State, et Portland, les Pacers savent qu’ils doivent rester fidèles à leur identité de jeu. Défense et altruisme. Après des victoires convaincantes sur le terrain des Nuggets et des Suns, Indiana a continué sur sa lancée face aux Warriors, terminant la rencontre avec 35 passes décisives.

« Tout part de notre altruisme, » nous confirmait T.J. Warren après la rencontre. « On a bien fait circuler la balle et nous avons pris nos tirs avec confiance. Nous avons beaucoup de gars qui peuvent créer et qui peuvent mettre dedans chaque soir. Vous l’avez vu ce soir avec Doug (McDermott) et Domantas (Sabonis). »

L’intérieur lituanien, auteur de huit passes décisives cette nuit, est en effet au cœur du projet de jeu des Pacers. Depuis le début de ce road trip, il tourne à six caviars par match, soit deux de plus que sa moyenne de la saison.

Dans son sillage, l’équipe partage encore plus la balle et distribue en moyenne 29 passes décisives sur les quatre derniers matchs.

« Il nous fallait être patients ce soir, garder notre spacing, et sortir la balle rapidement. Dès qu’ils envoyaient la prise à deux poste bas, Domantas a fait un bon boulot pour vite sortir la balle. Ça nous a donné des tirs ouverts et nos joueurs côté faible ont été adroits, » expliquait son entraîneur, Nate McMillan.

Il rend les autres meilleurs

Si Indiana fait partie des équipes qui tirent le moins à 3-points de la NBA, ils font partie des plus adroites depuis une semaine avec 45% de réussite, contre 37% lors trois premiers mois de la saison. Auteur de 24 points pour la deuxième fois lors de ce road trip, Doug McDermott soulignait que Domantas Sabonis rendait la vie d’un shooteur beaucoup plus simple.

« C’est génial d’avoir un joueur comme lui parce qu’il a une super vision du jeu et il cherche toujours à faire la passe, » décrit-il. « C’est un joueur altruiste donc c’est vraiment sympa de jouer avec lui. Et puis il pose de bons écrans donc c’est le coéquipier rêvé pour un shooteur. »

L’impact de Domantas Sabonis ne se limite évidemment pas à la feuille de stat. « Il met beaucoup de pression sur une défense, » concédait Steve Kerr après le match. « Il plonge vraiment bien vers le cercle en sortie de pick & roll et il a de très bonnes mains. »

L’intéressé n’avait lui qu’une seule chose en tête après la victoire des siens au Chase Center, finir le road trip par une nouvelle solide performance à Portland dimanche. « Certains auront peut-être la tête à la maison mais nous devons rester soudés et concentrés pendant toute la rencontre pour essayer d’empocher une nouvelle victoire. »

Propos recueillis à San Francisco.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés