NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI115
NYK106
IND96
POR86
OKC98
SAC97
GSW
LAL4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • GOL5.1LOS1.17Pariez
  • ATL2.04BRO1.71Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pacers toujours très en difficulté au rebond

Match après match, Indiana perd continuellement la si importante bataille au rebond. Et face aux Nuggets, comme dans d’autres rencontres, ce fut fatal.

Si les Pacers sont devenus une des équipes les plus dures à manœuvrer cette saison, ils ont tout de même une grosse faiblesse : le rebond. Avec moins de 44 prises par match, la formation d’Indianapolis est actuellement 23e de NBA, et seules neufs équipes concèdent plus de rebonds offensifs (10.7 de moyenne).

Les problèmes sont donc criants et ils ont été visibles contre les Nuggets. Car les hommes de Nate McMillan avaient pourtant mis les ingrédients pour l’emporter : 52% de réussite au shoot, 46% à 3-pts et seulement 9 ballons perdus. Face à Denver, une des meilleures défenses de la ligue, difficile de faire mieux.

Sauf qu’ils ne vont pas bloquer au rebond, et laisser ainsi Nikola Jokic et compagnie gober 15 rebonds offensifs, transformés alors en 19 points sur seconde chance.

En dernier quart-temps, Indiana va être écrasé dans ces deux domaines : 15-7 au rebond, 10-3 aux points sur seconde chance. Paul Millsap puis Nikola Jokic vont notamment sauver un shoot manqué pour en faire un panier.

« Je parle du rebond depuis deux ans »

« Je parle du rebond depuis deux ans », se lamente le coach des Pacers, à juste raison puisqu’il a déjà évoqué le sujet en février et septembre 2018. « On savait que ce serait un sacré défi. On va continuer d’en parler. On doit finir les actions en défense en bloquant le rebond. C’est la partie bataille. On savait que ce serait une de leurs forces et ils ont dominé. Quand ils ont manqué leurs shoots, ils ont eu un rebond. »

Résultat : les Nuggets gagnent la bataille des rebonds 47 à 34, inscrivent 124 points et viennent s’imposer à Indiana alors que les Pacers avaient sans doute réalisé leur meilleur quart-temps de la saison avec 37 points marqués à 70% de réussite au shoot pour entamer la partie.

« On a fait les stops, mais on n’a pas terminé le boulot avec le rebond », ne peut que constater Domantas Sabonis, le meilleur rebondeur de l’équipe. « En fin de match, quand on est derrière, ça vous tue les jambes. »

Si Nate McMillan se répète inlassablement, les progrès peinent toujours à venir. La preuve : sur les quatorze derniers matches, les Pacers ont perdu la bataille du rebond à treize reprises ! Et la seule victoire fut très courte, avec un rebond de plus que les Lakers lors du succès face à LeBron James et sa bande.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés