Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.74NEW2.09Pariez
  • PHI1.06GOL8.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Knicks – Pacers : et Julius Randle loupa son lancer-franc…

Pour leur premier match depuis le licenciement de David Fizdale, les Knicks ont montré un bien meilleur visage mais ils s’inclinent d’un petit point à domicile après un dernier lancer-franc raté de Julius Randle (104-103). Côté Indiana, T.J Warren (25 points) et Domantas Sabonis (19 points, 15 rebonds), ont été les hommes du match.

Les Knicks version Mike Miller démarrent bien, et serrent la défense face à une belle équipe des Pacers. Frank Ntilikina distribue parfaitement le jeu, et Julius Randle va se frotter au duo Sabonis-Turner qui n’a pas encore lancé son match.

Une fois n’est pas coutume, les locaux montrent un visage compétitif des deux côtés du terrain, forçant Nate McMillan à prendre un premier arrêt de jeu (14-7). L’ancien buffle des Lakers et des Pelicans fait un chantier énorme dans la peinture, et ne fonce pas tête baissé comme il le fait trop souvent.

Mais sur trois actions de suite, Marcus Morris ruine les efforts de ses coéquipiers et remet les Pacers sur les rails. R.J Barrett met le bleu de chauffe, et plante de loin, puis claque un gros dunk en transition pour donner un nouvel élan à son équipe. C’est sans compter sur Domantas Sabonis, et T.J Warren, qui jouent intelligemment et donnent une petite marge d’avance à Indiana après douze minutes (32-27).

Des Knicks sérieux et appliqués

Kevin Knox fait une belle entrée en jeu avec un panier lointain, mais il s’oublie en défense sur Doug McDermott, qui le punit à son tour de loin, mais avec la faute. Coach Miller pousse ses ouailles à jouer dur en défense, et les visiteurs sont en manque d’adresse aux tir, plutôt bien gênés par les hommes en bleu foncés. Elfrid Payton retrouve quelques sensations, mais ce sont toujours les joueurs adverses qui sont en tête (44-41).

Les deux formations ne se lâchent pas, et Frank Ntilikina distribue quelques caviars à Mitchell Robinson, qui ne réfléchit pas et claque le cercle. Aaron Holiday est efficace, et il s’entend à merveille avec T.J. Warren, qui effectue une mi-temps très solide (14 points). Les Bockers se battent, mais sont trop peu efficaces près du cercle.

À la pause, ce sont bien les Pacers qui sont toujours devant (66-60).

L’effet Mike Miller se fait sentir…

Les visiteurs sont concentrés, et retrouvent le parquet avec les mêmes intentions que lors de la fin de la seconde période. Sabonis poursuit sa moisson au rebond, Holiday se met en valeur à la baguette, et Lamb est précieux en défense. Le collectif est bien huilé, et les hommes de McMillan sont bien dans leurs baskets, mais les Knicks ne lâchent pas le morceau (74-71). Marcus Morris se rattrape bien après de gros passages à vide en défense lors du premier acte, et il marque sur deux possessions de suite pour réveiller un Garden un peu trop silencieux. Dennis Smith Jr a du feu dans les jambes, mais n’arrive pas à ajuster la mire malgré quelques bons tirs ouverts. Pour compenser, il défend dur, et n’hésite pas à aller voler quelques ballons dans les mains des intérieurs adverses. Après trois quart-temps, les Pacers n’arrivent toujours pas à creuser un écart conséquent (89-81).

Dougie « McBucket » a la main chaude, mais il y a un véritable effet Miller et les Knicks se battent sur tous les ballons. À l’exception de Sabonis, tous les Pacers déjouent.

Randle demande tous les ballons, poste bas, et Morris prend ses responsabilités dans le money time. L’ancien Celtic aime ce genre de moments, et il harangue le Garden de jouer son rôle de sixième homme. Sur une dernière action brouillonne, Robinson se fait contrer, mais Randle prend le rebond et faute sur lui. Sur la ligne des lancers, il a l’occasion d’égaliser à 0.1 seconde du terme pour envoyer tout le monde en prolongation. Le premier entre. Le second… rebondit sur l’arrière du cercle et les Pacers arrachent un succès au bout du bout face à des Knicks combatifs mais encore battus (104-103).

Knicks / 103 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Gibson 15 1/2 0/0 0/0 1 3 4 3 1 1 0 0 2 9
J. Randle 35 6/18 0/1 4/6 7 5 12 3 2 1 1 0 16 17
M. Morris Sr. 33 9/17 4/8 3/3 0 3 3 1 2 1 1 0 25 21
R. Barrett 36 4/11 1/3 3/6 1 8 9 3 2 1 2 1 12 14
F. Ntilikina 19 1/5 0/2 0/0 0 4 4 4 1 0 1 0 2 5
B. Portis 18 2/5 0/2 0/0 0 4 4 1 0 1 0 1 4 8
K. Knox II 14 3/6 2/4 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 8 5
M. Robinson 25 6/9 0/0 2/2 2 5 7 1 1 2 1 3 14 23
D. Smith Jr. 12 0/5 0/1 1/2 1 2 3 1 2 1 2 0 1 -2
E. Payton 17 3/7 1/2 2/2 2 1 3 7 0 3 1 1 9 18
D. Dotson 14 4/11 2/8 0/0 1 1 2 0 2 0 1 0 10 4
Total 39/96 10/31 15/21 15 37 52 24 14 11 11 6 103
Pacers / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Sabonis 38 8/11 0/0 3/5 2 13 15 2 3 1 5 2 19 29
T.J. Warren 38 10/19 2/5 3/4 1 3 4 0 3 1 1 1 25 20
M. Turner 31 3/8 1/4 0/0 1 5 6 1 1 2 2 5 7 14
A. Holiday 28 4/12 2/6 2/2 0 4 4 5 1 0 2 0 12 11
J. Lamb 34 5/15 2/5 1/1 0 4 4 2 2 1 1 0 13 9
J. Holiday 21 2/5 2/3 0/0 1 2 3 2 1 1 1 0 6 8
D. McDermott 20 6/11 3/4 1/1 0 2 2 3 4 0 2 1 16 15
G. Bitadze 9 0/1 0/1 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 0 1
T.J. McConnell 20 3/3 0/0 0/0 0 2 2 11 2 1 2 0 6 18
Total 41/85 12/28 10/13 5 37 42 26 17 7 16 9 104

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés