Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.49LOS1.45Pariez
  • ORL3HOU1.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quand Gregg Popovich confondait Patty Mills et Tony Parker…

L’Australien est fier d’avoir été le remplaçant du Français, dont il est devenu l’ami. À l’époque, Gregg Popovich allait même jusqu’à les confondre…

Patty Mills n’est évidemment pas le seul joueur de l’effectif actuel à avoir évolué avec Tony Parker sous les couleurs des Spurs mais il reste, avec Marco Belinelli, celui qui a gagné un titre aux côtés du meneur français. C’était en 2014, contre Miami. L’apothéose d’une relation longue de sept saisons.

« Je pense avoir été son meneur remplaçant avec la plus grande longévité », estime Patty Mills dans le San Antonio Express News. « Il m’a accueilli les bras ouverts pour me donner les ficelles de ce poste et de cet environnement. Je m’entends très bien avec lui loin des parquets. Je me suis rapproché de lui, non seulement en tant que coéquipier, mais aussi comme un ami. Ça fait partie de ces relations qui durent. J’apprends encore des choses de lui, comme sa manière de gérer ses affaires notamment. »

À une époque, les deux meneurs ont partagé le même style capillaire, et Gregg Popovich les confondait ! « Le coach se trompait très, très souvent lors des séances vidéo, à cause de notre crane rasé et de nos numéros similaires, 8 et 9. J’étais celui qui prenait les engueulades, même si c’était la faute de Tony. Mais c’était mon boulot : assurer ses arrières. »

Deux joueurs internationaux au même poste

Plus sérieusement, leur association fut une des réussites de Gregg Popovich. Déjà précurseur pour lancer un jeune Français de 19 ans dans le cinq majeur, le coach des Spurs a associé deux joueurs internationaux au poste de meneur pendant plusieurs saisons. Symbole du flair du quintuple champion NBA.

« On estimait qu’aller voir les pays étrangers pouvait être très précieux », raconte le coach. « Il y avait des préjugés sur les joueurs étrangers : les internationaux ne défendent pas, ils ne sont pas allés à l’université, ils n’aiment pas être aux États-Unis, ils ne parlent pas anglais… Il y avait toute sorte d’excuses. Les Américains étaient un peu prétentieux sur ce terrain mais comme toujours, quand ils ont vu ces gens réussir, ils ont jeté un œil dessus. »

La cérémonie de lundi soir en hommage à Tony Parker le prouve parfaitement.

Patty Mills Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 POR 10 4 41.7 50.0 57.1 0.1 0.1 0.2 0.5 0.6 0.0 0.4 0.0 2.6
2010-11 POR 64 12 41.2 35.3 76.6 0.3 0.5 0.8 1.7 1.0 0.4 1.0 0.0 5.5
2011-12 SAN 16 16 48.5 42.9 100.0 0.3 1.5 1.8 2.4 0.9 0.6 1.6 0.1 10.3
2012-13 SAN 58 11 46.9 40.0 84.2 0.2 0.7 0.9 1.1 1.0 0.5 0.7 0.1 5.1
2013-14 SAN 81 19 46.4 42.5 89.0 0.4 1.7 2.1 1.8 1.4 0.8 0.8 0.1 10.2
2014-15 SAN 51 16 38.1 34.1 82.5 0.4 1.1 1.5 1.7 1.1 0.6 0.7 0.0 6.9
2015-16 SAN 81 21 42.5 38.4 81.0 0.3 1.6 2.0 2.8 1.3 0.7 0.9 0.1 8.5
2016-17 SAN 80 22 44.0 41.4 82.5 0.3 1.5 1.8 3.5 1.4 0.8 1.3 0.0 9.5
2017-18 SAN 82 26 41.1 37.2 89.0 0.3 1.6 1.9 2.8 1.6 0.7 1.3 0.1 10.0
2018-19 SAN 82 23 42.5 39.4 85.4 0.3 1.9 2.2 3.0 1.6 0.6 1.1 0.1 9.9
2019-20 SAN 23 23 45.9 41.6 78.4 0.2 1.2 1.4 2.3 1.5 0.9 1.0 0.2 11.1
Total   628 19 43.2 39.2 84.5 0.3 1.4 1.7 2.4 1.3 0.7 1.0 0.1 8.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés