NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
DEN21:00
CHA
ATL23:00
MIA
CHI0:00
PHI
TOR0:00
WAS
LAC0:00
DAL
SAC1:00
POR
OKC3:00
LAL
MIN3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.52DEN1.49Pariez
  • CHA1.65ATL2.15Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kawhi Leonard piégé par la défense de son ancienne équipe

Très maladroit aux tirs et balle en main, l’ancien ailier des Raptors a été très bien contenu cette nuit par son ancienne équipe.

Une « force inarrêtable ». C’est ainsi que Nick Nurse décrivait Kawhi Leonard avant le Clippers – Raptors de la nuit dernière. Les louanges du coach de Toronto n’ont pas empêché son équipe de sortir une performance défensive de choix face à son ancienne superstar.

Jamais « The Klaw » n’avait été aussi bien contenu en attaque depuis le début de saison. Nick Nurse insistait avant la rencontre sur l’importance de limiter les choses faciles, à savoir ne pas commettre de faute sur lui, l’empêcher de tirer à 3-points, « il n’en met qu’un ou deux par match mais il peut aussi en mettre cinq ». Et surtout, « être agressif et le faire bosser ».

Message reçu cinq sur cinq par ses troupes qui, malgré la sortie prématurée d’un de leurs meilleurs défenseurs, OG Anunoby, ont fait mieux que de tenir le choc face à Kawhi Leonard. Ce dernier a terminé la rencontre avec « presque un quadruple-double », en rigole son coach Doc Rivers.

Une référence à ses 12 points, 11 rebonds, 9 passes et 3 interceptions, complété surtout par… 9 pertes de balle, un record de médiocrité en carrière, ainsi qu’un vilain 2/11 aux tirs.

Kawhi Leonard a été la victime d’on ne sait combien de prises à deux à la sortie des « picks », parfois même à trois. Lorsque le « spacing » des Clippers était à la hauteur, il s’en sortait avec un bon ballon distribué, mais quand ça n’a pas été le cas…

Une prise à deux quasi systématique

« Dès que je passais la ligne médiane, ils essayaient de me faire lâcher le ballon », décrit le MVP des dernières finales. « Ils ont fait du bon boulot défensivement sur moi, en envoyant un joueur supplémentaire. Ça me pousse à être meilleur et mes coéquipiers aussi. »

Avant de rentrer son premier tir dans le jeu, au milieu du troisième quart-temps, Kawhi Leonard a dû se contenter de points inscrits sur la ligne, y compris avec des lancers de fautes techniques. Lui-même l’avoue : « Je ne suis pas sûr que l’an passé, on avait défendu avec autant d’agressivité sur un joueur, par rapport à ce qu’ils ont fait sur moi ce soir. Parfois, on trappait avec les écrans, pour faire lâcher le ballon du meilleur joueur adverse. »

Côté Raptors, même si la victoire n’a pas été au rendez-vous, comme face aux Lakers contre qui ils avaient limité LeBron James à 13 points (5/15), on se félicite. « On a vraiment essayé de le sortir du match », note Fred VanVleet. « On s’est énormément concentré sur lui, en le faisant bosser et en lui envoyant 4 ou 5 joueurs dessus. » Un peu à l’image de ce qu’ils avaient fait face à Giannis Antetokounmpo lors des derniers playoffs.

« Nos gars ont joué avec leurs tripes, on a fait du bon boulot sur lui », poursuit Nick Nurse, selon qui son équipe a joué plus dur que les Clippers, « mais il s’est offert quelques tirs en transition dans le quatrième quart-temps, il a rentré de gros tirs pour eux au moment où ils avaient besoin, c’est son rôle. »

Rappelons tout de même que ces Raptors ont gêné les Clippers sans Kyle Lowry, ni Serge Ibaka. Et en back-to-back !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés