Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pistons emballés par la profondeur de leur effectif

Il faudra intégrer les nouveaux venus à Detroit, mais le potentiel de l’équipe est clairement revu à la hausse.

Malgré des finances dans le rouge, les Pistons ont été plutôt efficaces durant l’intersaison : la franchise a enregistré les départs de Jon Leuer, Ish Smith, Wayne Ellington et Glenn Robinson III, mais a récupéré dans le même temps Sekou Doumbouya, Tony Snell, Derrick Rose, Tim Frazier, Markieff Morris, Christian Wood et Joe Johnson.

« L’effectif est beaucoup plus profond, la question ne se pose même pas » assurait hier Ed Stefanski, dirigeant du club, lors du « media day ».

Pour rebondir, les Pistons avaient besoin d’une vraie star, ils l’ont trouvé avec Blake Griffin. Mais il fallait aussi l’entourer pour le soulager, Reggie Jackson étant trop seul pour empêcher l’équipe d’être prévisible. Derrick Rose et Markieff Morris, deux joueurs d’expérience, pourront donner un coup de main dans le domaine.

« Je ne veux pas être désobligeant avec les anciens, mais je pense qu’on s’est considérablement amélioré grâce à la présence de Derrick Rose comme deuxième meneur sur le banc » poursuit Ed Stefanski. « Il peut décaler Reggie Jackson au poste 2. Derrick sort d’une super saison, il apporte cette ténacité, il a été à la guerre, il sait ce que c’est. Pareil au poste 4, on a de la chance d’avoir Markieff Morris, un battant, un dur, qui ne recule devant personne. C’est ce que j’aime avec ces deux gars. Ils n’ont peur de rien. » L’identité de Motor City.

« Ces nouveaux doivent s’habituer à notre style de jeu, à notre système »

Des renforts appréciés par Blake Griffin : « On a fait un boulot incroyable, surtout au vu de la construction de notre équipe et du salary cap. On a ajouté de très bons joueurs de basket à l’équipe. Pas seulement Derrick et Tony, mais aussi Markieff, Tim, Joe. Ces gars sont bons et savent ce qu’il faut faire pour gagner en NBA. »

Dwane Casey est ravi également, mais plus pragmatique : « On a huit nouveaux visages cette année. On recommence un peu à zéro » souligne le coach. « C’est un peu plus facile parce que le noyau dur – Blake, Andre, Reggie, Langston, Luke – comprend ce qu’on met en place, notre identité, des deux côtés du terrain. Mais ces nouveaux doivent s’habituer à notre style de jeu, à notre système. »

Un souci que les fans accepteront volontiers vu ce potentiel revu à la hausse, qui doit permettre au club de retourner en playoffs et d’y gagner son premier match depuis 2008…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés