NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET73
MIN84
BOS54
DAL54
SAS54
MEM57
NOR29
HOU40
LAC
TOR4:30
GSW
UTH4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • GOL3.75UTA1.28Pariez
  • LA 1.19TOR4.8Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Une année de transition focalisée sur le développement des jeunes à Charlotte

Comme l’a déclaré le GM Mitch Kupchak, les Hornets ne doivent pas s’attendre à attirer de « gros poisson » d’ici la reprise. L’accent sera mis sur les jeunes.

L’intersaison de Charlotte n’a pas vraiment déchaîné les foules. La sagesse du front office a été dicté par la volonté du propriétaire Michael Jordan de ne pas dépasser le salary cap et handicapé par les gros contrats attribués au quatuor Batum – Kidd-Gilchrist – Williams – Biyombo (plus de 70 millions de dollars sur la saison à venir).

Sur la lancée de la fin de saison dernière

En fin de saison, James Borrego a eu la bonne idée de lancer les jeunes dans le grand bain. Devonte’ Graham, Miles Bridges, Dwyane Bacon et dans une moindre mesure Malik Monk ont saisi leur chance, et les Hornets ont finalement remporté 8 de leurs 12 derniers matchs, échouant à un petit succès d’une qualification en Playoffs.

« Les jeunes veulent jouer », assure le GM Mitch Kupchak qui a enfin évoqué l’exercice à venir comme une saison « de transition ». Ils n’ont pas eu l’occasion de le faire en début de saison dernière, mais à leur crédit, ils ont réalisé qu’ils n’étaient plus en forme et se sont remobilisés pour demander à jouer. Les joueurs ne sont pas tous comme ça ».

Terry Rozier aussi « a beaucoup à prouver »

Puisque le boss a décidé de la jouer serrée avec Kemba Walker et que les finances ne sont pas au beau fixe, James Borrego va donc devoir avancer la carte jeune en essayant de maintenir le même enthousiasme de la fin de saison passée avec Terry Rozier à la place de Kemba Walker en « go-to-player »…

« C’est le joueur qui va donner le ton chaque soir, en tant que leader, que meneur de jeu et que compétiteur », a assuré coach Borrego au sujet de la recrue en provenance de Boston. « Il se bat des deux côtés du terrain, c’est un défenseur de haut niveau. En attaque, il faut que je fasse en sorte qu’il se sente encore plus à l’aise dans notre système. Il a beaucoup à prouver ».

Au noyau de jeunes joueurs à potentiel dont dispose James Borrego est venu s’ajouter PJ Washington, poste 4 sélectionné avec le 12e choix de la dernière Draft. L’ancien de Kentucky aura sa chance avec l’équipe première. Ce sera à lui de la saisir, sous peine de poursuivre son développement en G-League.

« Nous avons besoin de minutes importantes et précieuses cette saison de PJ », ajoute James Borrego. « Ça pourrait être à Charlotte, ça pourrait être à Greensboro (G-League). « C’est PJ qui dictera ça (avec ses performances), dans la façon dont nous allons commencer la saison. Il pourrait faire quelques matchs à Greensboro en début de saison, ou être avec les Hornets toute la saison ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charlotte Hornets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés