Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Coupe du monde : Andrew Bogut se met à rêver de la médaille d’or

Le pivot de l’Australie en est persuadé : sa sélection peut battre n’importe qui en Chine.

Lorsqu’on le voit dunker ou délivrer des passes magiques du poste haut, ou dos au panier, on a du mal à croire que c’est le Andrew Bogut qui avait fait ses adieux à la NBA… Après une saison en Australie et un retour surprise aux Warriors, le pivot est en grande forme, et il a fait très mal aux Américains par sa vision du jeu et son agressivité. Pour lui, le résultat de samedi confirme que l’Australie n’a aucun complexe à avoir avant cette Coupe du monde.

« On a le sentiment qu’on peut battre n’importe qui au monde. C’est la première fois que je ressens ça avec les Boomers » a-t-il réagi sur ESPN. « Dans le passé, et sans se dire qu’on y allait pour faire le nombre, on allait aux Jeux olympiques ou à la Coupe du monde en se disant qu’on ferait de notre mieux. On était très compétitif mais pas au point de se dire : « On va essayer de gagner la médaille d’or et de battre celui qui se présente devant nous. » Je crois que le groupe y croit vraiment aujourd’hui ».

Les Australiens ne sont plus en NBA pour « chauffer le banc »

Ce qui fait la différence par rapport aux autres années, c’est tout simplement que l’Australie s’est imposée en NBA avec désormais une dizaine de représentants. Et même si Ben Simmons ou Dante Exum ne sont pas là, les Boomers possèdent plusieurs joueurs labellisés NBA, dont plusieurs sont titulaires.

« Je pense qu’une grande partie de tout ça vient du fait que des gars de l’équipe jouent chaque soir contre ces gars de Team USA. Ils ne sont pas uniquement là à chauffer le banc, mais ils jouent contre eux ».

Pour Patty Mills, le meilleur est à venir ! « J’espère que nous aurons 50 joueurs en NBA dans 10-15 ans… On a toujours été soutenu mais cette victoire est énorme à tous les niveaux. Ce n’est qu’un match amical, mais voir autant de gens au match donne toute sa mesure. Cela prouve que le soutien est là, et on espère qu’on pourra s’en nourrir pour les années à venir ».

Pour la petite histoire, l’Australie a déjà été championne du monde de basket chez les hommes. C’était en 2003, en U19, et Andrew Bogut et les Boomers s’étaient imposés de 21 points face aux Etats-Unis de J.J. Redick et Deron Williams, puis de 34 points en finale face à la Lituanie de Linas Kleiza !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés