Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Bleus se baladent face à l’Argentine

Large et probante victoire (77-58) de la France pour son dernier match du tournoi de Lyon, face à l’Argentine. Direction la Chine désormais pour les Bleus.

Dernier match en France pour la troupe de Vincent Collet avant le départ mardi en Chine. Être régulier 40 minutes, c’est l’objectif côté français mais comme tout au long du tournoi de Lyon, les premières minutes sont compliquées.

À croire que les Bleus font exprès de ne pas jouer en équipe pour permettre à leurs adversaires de bien rentrer dans la rencontre. Irréprochable dans son attitude depuis deux jours, Evan Fournier semble un peu émoussé physiquement et cela se ressent dans son jeu. Moins collectif, il force trop la décision et la France laisse l’Argentine installer son jeu (13-7). La rentrée de Nando De Colo à la place du joueur du Magic fait du bien au collectif français. La balle circule plus vite et la France prend les devants dans ce match.

Celle de Frank Ntilikina et surtout celle de Mathias Lessort ont également un gros impact. L’intérieur joue sans doute sa place et il montre une énorme détermination. C’est simple : il est partout et son intensité tire toute l’équipe. Paniers avec la faute, rebonds offensifs et défensifs, il secoue la France, qui mène après dix minutes (21-20).

Mathias Lessort en mode sauvage

Personne ne sait encore la composition exacte de la liste des 12 de Vincent Collet. Mais ce qui est certain, c’est que le coach français va avoir de sacrés dilemmes. Car après Mathias Lessort, c’est Paul Lacombe qui montre de belles choses. Défensivement, il est parfait et ça tombe bien car c’est ce que lui demande le staff. Offensivement, il ouvre des espaces à ses coéquipiers et notamment à Frank Ntilikina. Le meneur des Knicks est méconnaissable dans ce quart-temps. Agressif vers le cercle, il pose de gros problèmes à ses adversaires. Son panier avec la faute à la suite d’un joli tir à mi-distance enflamme la foule et fait très mal à l’Argentine. Le banc français est debout et le meneur peut avoir le regard noir, il est en train de montrer à tout le monde qu’il a aussi du talent offensif (34-22).

Les Argentins n’ont pas de solution face à la défense française. Malgré un Luis Scola éternel, l’Argentine ne peut pour l’instant que faire le dos rond. La France déroule et régale (48-34).

C’est logiquement que l’intensité baisse dans cette seconde mi-temps. La France continue de très bien défendre et de limiter les possibilités en attaque à son adversaire. L’Argentine, déconnectée, n’a aucun moyen de revenir alors que Facundo Campazzo récolte sa cinquième faute. Les Sud-Américains restent très agressifs, mais Rudy Gobert et Louis Labeyrie gobent tous les rebonds et brillent par deux dunks rageurs. À dix minutes du terme, la France n’a plus rien à craindre, surtout que Mathias Lessort continue de détruire tout le monde sur son passage.

Elie Okobo se montre

Dan les dix dernières minutes, Elie Okobo montre qu’il a peut-être un retard dans la préparation ou un manque d’expérience au poste de meneur de jeu, mais le jeune joueur des Suns a aussi une capacité à scorer indéniable.

Il inscrit 8 points tout en proposant de belles séquences défensives. Même s’il a perdu quelques ballons par envie de bien faire, le staff français a sans doute apprécié son passage. La France remporte un troisième match en trois jours et, cette fois, elle a montré de bonnes choses pendant 40 minutes (77-58), même si les lacunes de l’Argentine en termes de taille et de profondeur de banc ont été particulièrement criantes.

La préparation en France se termine avec un très bon bilan de cinq victoires et une défaite. C’est avec le sourire aux lèvres que les Bleus ont donc rejoint le vestiaire. Maintenant, c’est à Vincent Collet de faire des choix.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés