Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Lindsey Harding évoque la peur de l’inconnu pour les femmes en NBA

La nouvelle assistante coach des Kings reconnait que les femmes appréhendent les expériences en NBA, par méconnaissance de cet environnement. Mais cette peur se dissipe rapidement.

Pour la féminisation de la NBA, l’été 2019 restera un moment important. Lindsay Gottlieb est arrivée sur le banc de Cleveland, Swin Cash dans les bureaux à New Orleans puis Lindsey Harding et Jessica Roque, elles aussi sur le banc, à Sacramento.

Même si elle avait déjà connu une expérience similaire sur le banc des Sixers en fin de saison passée, Lindsey Harding confirme que ce n’est pas facile pour une femme de venir en NBA.

« Il faut tout simplement être à l’aise dans l’inconnu , car au début ça fait peur », commente-t-elle sur ESPN. « Les questions sont toujours les mêmes : les joueurs vont-ils nous respecter ? Une femme peut-elle coacher des hommes ? Mais, une fois en NBA, les joueurs ne sont pas un problème du tout. C’est le plus fun même. »

La glace brisée, tout devient naturel entre les joueurs et les coaches. « Dès le moment où on parle aux joueurs, qu’on explique qui on est, ce qu’on a fait, alors le respect arrive automatiquement. C’est comme si j’avais été un joueur NBA. Quand on a joué en WNBA ou à l’étranger, on sait de quoi on parle. Si vous parlez à n’importe quelle femme qui coache en NBA, elle dira la même chose. Les joueurs sont fabuleux, ils ne sont jamais le problème. »

Le problème vient peut-être de plus haut, dans les bureaux, puisqu’on attend toujours qu’un GM ou un président choisisse une femme comme « head coach ». Becky Hammon, assistante de Gregg Popovich, a passé plusieurs entretiens sans jamais être sélectionnée.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sacramento Kings en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés