Matchs
hier
Matchs
hier
TOR130
NOR122
LAC112
LAL102
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.18CHI1.69Pariez
  • IND1.29DET3.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rick Carlisle et Kristaps Porzingis sur la même longueur d’ondes

L’heure est à l’optimisme à Dallas où le programme de l’intérieur letton se précise, même si ce dernier sera « free agent protégé » à la fin du mois.

L’enthousiasme est de retour aux abords de l’American Airlines Center. Avec la perspective d’associer Luka Doncic, révélation de la saison passée, à Kristaps Porzingis, tradé avec Tim Hardaway Jr. et Courtney Lee en provenance des Knicks, Rick Carlisle peut se projeter vers la prochaine saison avec ambition.

Le stratège texan s’est ainsi exprimé sur le prochain exercice à l’occasion du camp « Basketball Without Borders » qui s’est tenu à Riga auquel il a participé en compagnie de son assistant Jamahl Mosley et de son nouvel intérieur.

« La ligue va bien se porter avec ces deux gars ensemble, Luka et Kristaps se complètent bien », assure le coach des Mavs. « Vous avez un gars de 2m13 et un autre de 2m00, qui ont tous les deux de la qualité ballon en main. Ils vont être supers dans le jeu de pick-and-roll, et dans d’autres situations où ils passent et peuvent couper, se trouver l’un l’autre. On a hâte de les voir tous les deux sur le terrain et qu’ils puissent avancer ensemble ».

« Il sera à 100% pour le training camp »

Une bonne nouvelle en amenant toujours une autre, Dallas peut désormais affirmer que Kristaps Porzingis est définitivement remis de sa rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche contractée le 6 février 2018 sous le maillot des Knicks. Après avoir pu s’entraîner avec l’équipe première en fin de saison dernière, les deux parties ont bon espoir de voir l’intéressé à 100% de ses capacités dès la reprise.

« Pour l’instant, il s’agit vraiment de sa santé, l’objectif étant de l’aider à être à 100%, et le préparer à jouer une saison NBA entière », a ajouté coach Carlisle. « Il a fait beaucoup de travail ces deux dernières années depuis sa blessure, et également depuis qu’il est arrivé chez nous en février. On a le sentiment qu’il va être à 100% et qu’il sera prêt pour le training camp ».

À écouter Rick Carlisle, on oublierait presque que les Mavs ont pris un risque en prenant un joueur à qui il ne restait qu’un an et demi de contrat et qui sera donc free agent protégé cet été. Au fil des semaines, l’inquiétude s’est dissipée dans le camp texan et ne représenterait plus qu’un point de détail à régler. « Il va être free agent au 1er juillet. On va devoir le resigner, ensuite il aura un programme à suivre durant l’été. Ensuite, le training camp débute le 30 septembre. L’objectif est qu’il soit prêt dès le premier jour », a poursuivi Rick Carlisle.

Un Dirk Nowitzki 2.0

Kristaps Porzingis a pour sa part réitéré tout le bien qu’il pensait de son nouveau coach, ces quelques jours passés à Riga ayant consolidé les liens naissants entre les deux hommes.

« J’aime passer du temps avec lui », a-t-il confié. « Il est aussi fan de basket que moi. On a parlé de la saison et du rôle que j’allais avoir dans l’équipe. Il m’a aussi montré quelques combinaisons et différentes façons de m’utiliser en match. Je lui ai aussi dit dans quels secteurs et comment je voulais mieux jouer ».

L’idée n’est pas de cantonner le Letton sur un poste, mais de tirer profit au maximum de ses aptitudes. « On veut des joueurs de basket qui savent jouer et créer », a souligné Rick Carlisle. « Il combinera entre les postes d’ailier fort et de pivot. Il jouera principalement en 4 en attaque et pourra évoluer en 5 en défense. Ça dépendra des matchs, mais j’adore sa polyvalence des deux côtés du parquet ».

Rick Carlisle a sa petite expérience chez les grands forts shooteurs puisqu’il a contribué à faire de Dirk Nowitzki l’un des meilleurs joueurs de la planète. Alors pourquoi ne pas tenter d’en faire de même avec Kristaps Porzingis ?

« Il y a des similitudes entre Kristaps et Dirk. Ce sont tous les deux des gars de plus de 2m10 qui peuvent vraiment shooter, mais la palette de Kristaps est assez différente de celle de Dirk », glisse-t-il. « On a eu beaucoup de succès à Dallas avec un grand fort shooteur, donc on a pas mal d’expérience dans la façon d’en tirer le meilleur et de nous aider à gagner des matchs ».

Les Mavs ont en effet toutes les raisons d’être impatients d’arriver en octobre prochain, d’autant que de nouveaux mouvements pour renforcer l’équipe cet été ne sont pas à exclure.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés