Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Jimmy « Buckets » a montré l’exemple

Auteur de 25 points, 8 passes et 6 rebonds dans le Game 6, Jimmy Butler s’est comporté en patron pour faire tomber les Raptors et maintenir les Sixers en vie.

Sixer le plus régulier depuis le début de la série face aux Raptors, Jimmy Butler a sorti le grand jeu pour permettre à ses coéquipiers de passer une soirée plutôt tranquille. Toujours aussi agressif, l’ancien Bull a montré la voie à ses camarades dès les premières minutes avec des paniers près du cercle. Il enfonce d’abord Danny Green, puis défie Marc Gasol, et enfin il colle un fadeaway sur la truffe de Kyle Lowry. Philly est mis sur les bons rails.

« Je joue pour gagner » explique-t-il en conférence de presse. « En ce moment, je dois jouer comme ça pour nous donner une chance de gagner. Le jeu est simple : je shoote quand je suis ouvert. Et il m’arrive de shooter aussi quand je ne le suis pas. »

En défense, il fait aussi le boulot, soit sur Danny Green ou Kawhi Leonard. Un match de patron alors que Joel Embiid n’est toujours pas à 100% et que Ben Simmons n’a pas encore le cran pour se comporter en leader. À la fin de la première mi-temps, Jimmy Butler enfonce le clou avec deux superbes passes pour Ben Simmons et Mike Scott. Il conclut cette superbe première mi-temps par sa spéciale : le tir casse-croûte avec la faute. À la pause, Philly a fait le break : 58-43.

« C’est comme ça qu’on doit jouer au basket »

« Plus que tout, je pense que ce soir on a laissé notre défense dicter notre attaque » poursuit-il à propos des 43 points encaissés à la pause. « J’ai toujours dit que lorsqu’on jouait comme ça, on était difficile à battre, à la maison, à l’extérieur ou sur un terrain neutre. C’est comme ça qu’on doit jouer au basket. »

En deuxième mi-temps, il ne reste plus qu’à gérer et Jimmy Butler va beaucoup aider Ben Simmons en dirigeant le jeu. Il attire les défenseurs pour mieux servir un J.J. Redick dans le corner, ou un Joel Embiid au poste haut. Il remet ses coéquipiers en confiance pour une deuxième mi-temps en mode gestionnaire.

À l’arrivée, une ligne de stats de qualité : 25 points, 8 passes, 6 rebonds, 2 interceptions à 9/18 aux tirs en 35 minutes.

« Il était partout dans ce match » s’enflamme Brett Brown. « Il fallait voir l’ambiance dans le playoffs, on pouvait sentir la gravité du moment. Les gars l’ont compris, et je pense que Jimmy en avait conscience plus que n’importe qui, et il a été notre leader. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés