Présaison
NBA
Présaison
NBA
MIA
ATL1:30
MEM
CHA2:00
DAL
OKC2:30
PHO
DEN3:00
UTH
SAC3:00
LAL
GSW4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Brett Brown salue la qualité de la défense de Ben Simmons sur Kawhi Leonard

L’ailier des Raptors a beau avoir sorti deux grosses performances face aux Sixers, Ben Simmons semble être le plus à même de le gêner en défense.

De prime abord, sa réaction avait sans doute au moins de quoi faire sourire. À l’issue du Game 1 entre Raptors et Sixers, Ben Simmons assurait au sujet de sa défense sur Kawhi Leonard : « Personnellement, je pense avoir fait du bon travail dans l’ensemble. » L’ailier des Raptors venait pourtant de coller… 45 points à la défense des Sixers.

Certes, mais dans le détail, les déclarations de Ben Simmons sont en fait bien moins étranges qu’il n’y paraît.

Adresse de Kawhi lors du Game 1 selon l’adversaire
– Tobias Harris : 5/5 aux tirs
– Jimmy Butler : 5/6
– James Ennis: 2/3
– Ben Simmons : 4/9

Le Game 2 l’a confirmé. Du trio Jimmy Butler, Tobias Harris et Ben Simmons, c’est ce dernier qui gêne le plus Kawhi Leonard. L’ancien Spur a bien terminé la rencontre à 35 points (13/24 aux tirs) mais n’a par exemple converti que 3 de ses 10 tentatives derrière l’arc. Fait notable, il a manqué ses six tentatives lorsque l’Australien lui faisait face.

« Il est long »

L’explication ? Ben Simmons est tout simplement le plus grand des trois Sixers cités. À ses 2m08 et son envergure, il est en mesure de contester au mieux les tirs de Kawhi Leonard, tout en ayant suffisamment de mobilité pour tenter de le contenir sur les pénétrations. « Il est long », concédait d’ailleurs le Raptor à l’issue du Game 2.

« J’ai trouvé que Simmons avait travaillé dur sur Kawhi mais ils l’ont beaucoup aidé », notait Nick Nurse après la défaite. Là où son homologue, Brett Brown, préférait saluer la défense sur l’homme de Ben Simmons.

« Ben a été très bon sur lui, on a essayé différentes choses, en le prenant à deux. C’était d’abord la tâche de Ben, même si d’autres joueurs ont dû s’en occuper après des « switchs » ou lorsque Ben était sur le banc. Il a fait du bon travail et quand vous regardez la ligne de stats, (Kawhi) a quand même 35 points. Il est incroyablement talentueux. »

Limiter les « switchs »

Brett Brown évoque les fameux « switchs » défensifs alors que visiblement, sa consigne est de limiter les changements justement. On a vu Toronto à plusieurs reprises tenter d’impliquer J.J. Redick mais Philly s’adaptait de sorte que, malgré l’écran, Ben Simmons fasse toujours face à Kawhi Leonard, pour éviter de lui offrir un « mismatch ».

Ce n’est donc pas un hasard si l’Australien est resté 44 minutes sur le terrain, un temps de jeu record pour lui (hors prolongation). « J’essaie de lui rendre la vie compliquée offensivement, c’est mon boulot », décrivait l’intéressé. Ce rôle me va très bien. » Un impact évident en défense, alors qu’il n’est pas particulièrement flamboyant en attaque jusqu’ici : seulement 10 points et 4 passes de moyenne avec seulement 14 shoots tentés sur les deux premières rencontres.

« Je le trouve incroyablement concentré », s’enthousiasmait pourtant son coach. « Je vois de la maturité chez lui et plus d’équilibre dans son jeu. Son approche est plus mature et à 22 ans, notez-ça, 22 ans, ce qu’il fait sur le terrain est assez impressionnant. »

Propos recueillis à Toronto.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés