Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Devin Booker pensait avoir tout connu avec les Suns…

Pour la quatrième année de suite, la star des Suns vit une saison cauchemar, et pour lui, c’est la pire depuis son arrivée en NBA.

Les saisons passent, les entraîneurs aussi, et les résultats restent les mêmes : les Suns ont encaissé cette nuit une 17e défaite de suite, et Devin Booker n’en peut plus de perdre ! Le jeune scoreur de Phoenix a des objectifs très élevés, mais son équipe squatte le fond de la conférence Ouest depuis ses débuts.

« On n’est pas sur la même longueur d’ondes » lâche-t-il dans l’Arizona Republic. « Je n’ai jamais vu pire depuis que je suis ici et ça en dit long… Mais on doit continuer à se battre. Il faut garder la tête haute et continuer de construire. Le passé est derrière nous, et on doit essayer de s’améliorer à chaque match. »

Manque de discipline et d’intelligence de jeu

Le souci, c’est qu’il n’y aucune amélioration. Et même quand les Suns donnent l’impression de maîtriser un match, ils s’écroulent dans le dernier quart-temps, comme cette nuit face aux Hawks.

« On doit jouer avec plus de discipline et d’intelligence de jeu » estime Igor Kokoskov, arrivé l’été dernier. « C’est arrivé plusieurs fois cette année. Il faut être plus disciplinés. Il faut être plus précis en défense. Il faut l’être aussi quand on exécute le plan de jeu. Il faut savoir comment couvrir en défense et finir dans les dernières minutes. Ce que nous ne faisons pas. »

À l’instar de LeBron James avec ses jeunes Lakers, Devin Booker a le sentiment que son équipe s’est habituée à perdre, et qu’elle ne cherche pas à gagner. « C’est la conséquence de ce que j’ai dit plus tôt : on est à l’aise dans la défaite. On ne s’attend pas à gagner et ça ne devrait jamais être le cas. »

« Les adversaires se disent qu’on ne sait pas comment gagner »

Devin Booker ne fuit pas ses responsabilités avec un fâcheux 8 sur 23 aux tirs face aux Hawks et des choix douteux dans les moments chauds. « Beaucoup de choses commencent par moi. En fin de match, il y a quelques pertes de balles sur les phases de transition, et j’ai pensé qu’il y avait faute sur moi. Mais ça fait partie du jeu. Je dois aborder certaines possessions avec plus de sérieux, et jouer juste. »

Arrivé en cours d’une saison de Washington, Kelly Oubre Jr se met à la place des adversaires des Suns, et voici ce qu’ils ont en tête : « Quand les équipes pensent aux Suns, je pense qu’ils se concentrent sur le fait de se donner à fond pendant 48 minutes car les Suns baissent les bras parce qu’ils ne savent pas comment gagner. »

Et ça fait quatre ans que ça dure…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés