Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie Irving se fâche encore contre ses Celtics

On les croyait sur la bonne voie avec sept victoires en neuf matchs, mais les Celtics ont de nouveau rechuté en Floride. À Miami d’abord, puis à Orlando la nuit dernière.

De nouvelles montagnes russes dans la saison chaotique de Boston, qui mettent à l’épreuve la patience de tout le monde, à commencer par Kyrie Irving.

Vendredi, le meneur regrettait le manque de maturité de l’équipe. Aujourd’hui c’est l’absence d’expérience de ses coéquipiers qu’il pointe du doigt avec beaucoup d’amertume. « On en manque, et à cause de ça on a beaucoup à apprendre » souffle-t-il à l’attention de Jayson Tatum, Jaylen Brown, Terry Rozier ou encore Daniel Theis – Marcus Morris, Gordon Hayward, Al Horford ou Marcus Smart ont quand même quelques saisons au compteur. Mais il parle aussi de l’expérience collective de ce groupe au complet depuis seulement quelques mois, et d’une « second unit » qui peine à prendre ses marques.

« Je sais que pour plusieurs raisons, on est meilleur que beaucoup d’équipes dans cette ligue. Mais il faut aller le prouver sur le terrain chaque soir », souligne-t-il. « Donc on ne sera pas meilleurs tant qu’on ne fera pas ça, qu’on ne comprendra pas que la richesse de notre effectif est une chance. Et en attendant on va continuer les montagnes russes, avec des adversaires qui savent qu’ils peuvent en tirer profit. »

« On ne peut pas se satisfaire d’une cinquième place. Moi je ne peux pas »

Toujours les mêmes problèmes sous-jacents donc : un effectif trop étoffé avec des joueurs qui ne semblent pas s’y retrouver.

« On n’avait rien à perdre l’an passé, il n’y avait pas d’attentes. Tout le monde pouvait jouer librement. On était censé atteindre un certain niveau : on l’a surpassé. Les jeunes étaient censés atteindre un certain niveau : ils l’ont surpassé. Cette année il y a des attentes. »

Qu’attend-on de Boston ? Une finale NBA. Mais la franchise peut-elle faire face à l’adversité jusque-là ?

« C’est nouveau, c’est compliqué, c’est dur. Les jeunes ne savent pas ce que ça demande d’être une équipe qui vise le titre, ce que ça demande au quotidien. C’est dur aujourd’hui, mais qu’est-ce que vous pensez que ce sera quand on ira en Finale ? (…) On ne peut pas se satisfaire d’une cinquième place. Moi je ne peux pas. »

La défaite de la nuit porte le bilan du club à 25-17, sept victoires derrière les Raptors, premiers de la conférence Est. Un bilan qui agace Kyrie Irving, peut-être plus que le contenu du jeu celte : la nuit dernière, après avoir repris Brad Stevens sur le dernier temps-mort, il s’en est pris à un Gordon Hayward qui avait pourtant trouvé Jayson Tatum dans une bonne position. Mais l’ancien Jazzman n’avait visiblement pas respecté le système. Tout un symbole.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés