Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
IND
CHA0:00
MIN
PHO1:00
SAS
LAC1:00
News Résumé

Spurs – Thunder : 5 records, 301 points inscrits, 2 prolongations, et une victoire de folie pour San Antonio !

Après 58 minutes d’un mano a mano irrespirable, les Spurs sont finalement venus à bout d’OKC (154-147), derrière les 56 points de LaMarcus Aldridge, nouveau record personnel ! San Antonio avait pourtant commencé la rencontre comme dans un rêve, par un parfait 14 sur 14 à 3-points. Le Thunder, pire équipe NBA à 3-points, a toutefois réussi à rester en embuscade grâce à une belle adresse de loin et sept tirs primés pour Terrance Ferguson, son record personnel. Russell Westbrook a lui aussi établi un record, avec 24 passes décisives, sa meilleure marque sur un match, pour enregistrer son 13e triple double de la saison (24 points, 13 rebonds). Et enfin, Jerami Grant, omniprésent des deux côtés du terrain, a battu son record de points sur match (25 points, 12 rebonds). Au final, c’est l’apport de Derrick White (23 points, 8 passes, 5 rebonds) qui a fait pencher la balance du côté des Texans.

Concours de tirs à 3-points pour Belinelli et Bertans

Après leurs deux défaites de suite à domicile face à Washington et à Minnesota, le Thunder entame le match avec rigueur et détermination et le score s’en ressent (10-2). Les Spurs cherchent néanmoins également à se racheter de leur faux pas à Memphis et LaMarcus Aldridge sonne le réveil de son équipe en marquant huit points d’un 10-0 qui force Billy Donovan à prendre temps mort (12-10). Si l’activité de Russell Westbrook relance OKC, trois balles perdues de suite se transforment en trois tirs primés de suite en transition de Marco Belinelli et à un 14-0 de San Antonio (28-19) ! Terrance Ferguson a beau imiter l’Italien, le Thunder finit tout de même le premier quart-temps à -10 (33-23).

Après Belinelli, c’est au tour de Davis Bertans de faire parler la poudre. Le Letton ajoute en effet lui aussi trois banderilles, sans le moindre déchet. Super Marco surenchérit avec un 4e tir primé et San Antonio, alors à 9/9 de loin, prend seize longueurs d’avance (51-35) ! OKC laisse pourtant passer l’orage avec que Paul George ne leur offre une éclaircie. Face à la défense non-existante de DeMar DeRozan, il marque onze points en quelques minutes pour ramener les siens à -6 (59-53).

Malgré son bon passage, George ne voit bizarrement plus le ballon alors que ses coéquipiers enchainent les tirs forcés. San Antonio se saisit alors de l’occasion pour redonner un coup de boutoir et Belinelli, pour le 10/10, repousse le Thunder à -13 (70-57). Les hommes de Billy Donovan parviennent cependant à rentrer aux vestiaires avec seulement sept points de retard grâce à leur 39% de réussite à 3-points, une rareté cette saison, mais aussi en profitant d’une mauvaise gestion des dernières soixante secondes de la mi-temps de la part de DeMar DeRozan (70-63).

Le Thunder reste en embuscade

Au grand dam d’OKC, les quinze minutes de repos n’ont pas refroidi les Spurs. Trois tirs primés de Bryn Forbes, les premiers d’un titulaire texan, font de nouveau passer l’écart au dessus des dix unités (89-78). Après un autre 3-points de Bertans, c’est finalement Derrick White qui brise le 14 sur 14 de San Antonio ! Le ouf de soulagement du Thunder est toutefois interrompu par une faute grossière de Dennis Schröder sur… une tentative à 3-points de Forbes (97-83). Westbrook et George tentent alors de secouer leurs coéquipiers mais c’est cette fois l’adresse à mi-distance de LaMarcus Aldridge, auteur de seize points dans le troisième quart-temps, qui les garde dans les cordes (105-93).

Alors qu’Aldridge souffle sur le banc, le Thunder profite de son absence pour agresser le cercle, provoquer trois pertes de balle, et passer un 11-2 à leur adversaire pour revenir à -4 (112-108) ! Pour la première fois de la rencontre, les Spurs sont abandonnés par leur adresse. La défense d’OKC continue son travail de sape et Westbrook pose son empreinte sur le match. Dans son sillage, six points d’Abdel Nader, suivi d’une claquette de Steven Adams permettent à OKC d’égaliser à 114 partout dans un AT&T Center médusé !

Un money time à couper le souffle

Avec cinq minutes à jouer, c’est un coup du sort qui met un terme au momentum des visiteurs. Sur une action anodine, Steven Adams se tord la cheville gauche. Suite à sa sortie, LaMarcus Aldridge, défendu par Patrick Patterson ou Jerami Grant, marque dix points de suite pour donner sept points d’avance aux Spurs (124-117). Le Thunder n’abdique pourtant pas. Grant et Ferguson enfilent trois 3-points de suite pour égaliser à 126 partout avec 40 secondes au chrono ! Sur l’action suivante, alors qu’une prise à deux force Aldridge à lâcher le ballon, c’est Derrick White qui prend ses responsabilités en marquant lui aussi de loin (129-126).

Après un lay-up de Westbrook et un lancer franc d’Aldridge. San Antonio n’a plus qu’à attendre une faute d’OKC pour tuer le match sur la ligne des lancers francs mais Paul George chipe la balle dans les mains de Belinelli ! Westbrook envoie alors Grant au alley oop pour égaliser (130-130). Avec cinq secondes à jouer, DeRozan prend le tir de la gagne mais rate la cible. Prolongation !

Les Spurs au bout du suspense

Si le Thunder continue sur sa lancée, les Spurs retrouvent leur lucidité. Deux stops défensifs, deux points d’Aldridge à l’intérieur, et un 3-points de Patty Mills leur donnent quatre points d’avance (139-135). Alors que LaMarcus Aldridge bat son record de points sur un match, OKC s’accroche. Un rebond offensif de Westbrook accouche d’un dunk de Steven Adams qui remet les deux équipes dos à dos (141-141). Avec 25 secondes à jouer, DeMar DeRozan décide alors de jouer son un contre un face à Paul George… plutôt que de servir Aldridge. Mauvaise décision ! George reste dans son short et le tir forcé de l’ancien Raptor échoue sur le cercle. Double prolongation !

Cette deuxième période supplémentaire est marquée par la fatigue des deux équipes. Les paniers se font rares mais les All Stars répondent présents. LaMarcus Aldridge passe la barre des cinquante points mais Paul George lui répond aussitôt en attaquant le cercle. Dans la foulée, il demande une faute à l’arbitre et ce dernier lui siffle une faute technique ! À ce moment du match…

Les Texans en profitent alors pour prendre l’ascendant. Leur défense, à l’image d’un contre de Derrick White sur Jerami Grant, monte d’un ton et un lay-up de DeRozan leur donne cinq points d’avance (148-143). Ce Thunder là ne s’avoue toutefois jamais vaincu ! Un passage en force provoqué par Jerami Grant et un autre stop permettent à Paul George (30 points) de ramener OKC à -2 avec 40 secondes à jouer. Cette fois, les Spurs ne craquent pas. La paire Aldridge – White ne tremblent pas sur la ligne des lancers francs. L’AT&T Center peut respirer…

Spurs / 154 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 49 20/33 0/0 16/16 4 5 9 4 2 0 5 4 56 55
P. Gasol 16 0/0 0/0 0/0 0 3 3 3 2 1 0 2 0 9
D. DeRozan 49 7/22 0/0 2/5 0 8 8 11 5 1 4 1 16 15
B. Forbes 42 4/6 3/3 3/3 0 8 8 2 1 1 3 0 14 20
D. White 48 10/17 1/3 2/2 0 5 5 8 4 2 2 1 23 30
J. Poeltl 8 0/0 0/0 0/0 1 0 1 1 1 0 0 1 0 3
D. Bertans 26 4/4 4/4 0/0 0 4 4 2 5 1 0 0 12 19
D. Cunningham 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
P. Mills 29 5/7 3/4 1/1 0 3 3 6 4 2 1 0 14 22
M. Belinelli 23 6/10 5/5 2/2 0 2 2 1 1 0 2 1 19 17
Total 56/99 16/19 26/29 5 38 43 38 25 8 17 10 154
Thunder / 147 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. George 47 11/25 3/7 5/7 1 7 8 1 0 3 2 0 30 24
J. Grant 44 10/20 1/5 4/6 5 7 12 1 6 0 3 3 25 26
S. Adams 38 8/13 0/0 3/4 4 3 7 1 5 2 2 2 19 23
R. Westbrook 50 11/22 0/4 2/5 2 11 13 24 4 2 3 0 24 46
T. Ferguson 41 7/12 7/10 0/0 0 1 1 0 4 0 1 0 21 16
P. Patterson 12 1/3 1/3 0/0 0 2 2 1 0 0 0 0 3 4
A. Nader 12 4/4 1/1 0/0 1 2 3 0 0 1 1 0 9 12
D. Schroder 36 5/14 2/5 2/2 1 1 2 4 4 0 1 0 14 10
H. Diallo 11 1/1 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 2 4
Total 58/114 15/35 16/24 14 35 49 33 24 8 13 5 147
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *